Johanne Lamanque: la crédibilité avant tout


Édition du 12 Novembre 2016

Johanne Lamanque: la crédibilité avant tout


Édition du 12 Novembre 2016

Par Pierre Vallée

Johanne Lamanque, vice-présidente, Québec du Bureau d’assurance du Canada et directrice générale Groupement des assureurs automobiles

FINALISTE, CADRE, DIRIGEANTE OU PROFESSIONNELLE, ORGANISME À BUT NON LUCRATIF — Johanne Lamanque est tombée dans la marmite de l’assurance dès sa naissance. En effet, sa famille était propriétaire d’un cabinet de courtage en assurance de dommages. Étudiante, elle y travaillait l’été, et c’est ainsi qu’elle a pris goût au secteur et décidé d’y faire carrière. Aujourd’hui, elle est vice-présidente, Québec, du Bureau d’assurance du Canada et directrice générale du Groupement des assureurs automobiles.


Dans quelle situation estimez-vous que la confiance en soi est essentielle pour réussir en affaires ?


« Dans mon travail, la dimension relationnelle est très importante, car je représente les intérêts de mes membres et je dois les faire valoir. Ma crédibilité est donc primordiale, et l’on ne peut pas être crédible si l’on n’a pas confiance en soi. De plus, dans un poste comme le mien, on est appelé à prendre des décisions sans toujours en connaître le résultat. Il faut donc être en mesure de prendre des risques, ce qui oblige d’avoir confiance en soi. »


Comment avez-vous développé votre propre confiance en vous ?


« Il n’y a pas un seul ingrédient à la recette de la confiance en soi. J’imagine que la prédisposition naturelle et l’entourage familial ont un rôle à jouer. Mais la confiance en soi se construit au quotidien, grâce à des expériences accumulées. De plus, si vous sortez de votre zone de confort et que vous prenez des risques, cette prise de risque vous aide à construire votre confiance en soi. Ensuite, il y a la reconnaissance des pairs. Cette valorisation est aussi un élément qui aide à bien asseoir sa confiance en soi. »


Cliquez ici pour consulter le dossier Prix femmes d'affaires du Québec 2016

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Femmes et argent : des inégalités loin d'être éradiquées

Édition du 06 Avril 2019 | Hélène Gagné

EXPERTE INVITÉE. Trois études récentes sur les femmes et l'argent imposent un même constat : nous avons ...

Dévoilement des lauréates du ­Prix ­Femmes de mérite 2019 de la ­Fondation Y des femmes

Édition du 06 Avril 2019 | Les Affaires

La ­Fondation Y des femmes de ­Montréal a dévoilé le nom des lauréates et du ...

OPINION Au Canada, les hommes gagnent 26% plus que les femmes!
20/03/2019 | Olivier Schmouker
Françoise E. Lyon : la passion des finances
Édition du 09 Mars 2019 | Anne-Marie Tremblay
Kateri Normandeau : l'ingénieure bâtisseuse
Édition du 09 Mars 2019 | Anne-Marie Tremblay

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.