Le régime de retraite, l'atout de Jardin de ville

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Le régime de retraite, l'atout de Jardin de ville

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Puisque les dirigeants de Jardin de ville souhaitaient encourager leurs employés à investir en prévision de leurs vieux jours, Michèle Frenette leur a suggéré d'opter pour le Régime de retraite simplifié (RRS). En effet, outre les cotisations patronales, le RRS autorise les cotisations des salariés. «Pour favoriser l'économie en vue de la retraite, nous avons également décidé de ne pas permettre les retraits en cours d'emploi, à moins que ce ne soit pour l'achat d'une première maison, au moyen du Régime d'accession à la propriété, ou pour le financement des études, par l'intermédiaire du Régime d'encouragement à l'éducation permanente», détaille Charles-Antoine Bourque.


Pour être admissibles, les employés doivent avoir travaillé au moins 700 heures au cours de la dernière année. L'entreprise leur offre alors une cotisation de base qui représente 1 % de leur salaire. Par la suite, pour chaque dollar que les employés versent au régime, l'employeur met 0,50 $, jusqu'à un seuil maximal. «Les cotisations salariales augmentent avec les années, ce qui bonifie d'autant la contribution de l'entreprise. Le régime a été bâti de manière à encourager les employés les plus expérimentés à rester chez nous», dit Charles-Antoine Bourque. Le régime coûte environ 65 000 $ année à l'employeur.


«L'implantation d'un régime de retraite est une excellente stratégie pour les entreprises qui souhaitent attirer et conserver leur main-d'oeuvre», affirme Bruno Fabi, chercheur à l'Institut de recherche sur les PME. Michèle Frenette souligne qu'il est possible de mettre en place un régime de retraite sans que cela entraîne de coût supplémentaire pour l'entreprise. «Il suffit de remplacer une hausse de salaire par une cotisation équivalente au régime», explique-t-elle. Ce faisant, l'employeur réalise même des économies, puisque les cotisations à un fonds de retraite ne sont pas soumises aux charges sociales.


La mise en place d'un régime de retraite est un moyen de démontrer sa reconnaissance envers ses employés, indique Charles-Antoine Bourque, de Jardin de ville.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: notre spécial transformation numérique

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, notre spécial transformation numérique.

Xebec profite de l'engouement pour le gaz vert

Édition du 20 Avril 2019 | François Normand

Xebec a le vent dans les voiles. Depuis trois ans, le fournisseur international de solutions de gaz naturel ...

À la une

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.

Comment calculer la valeur intrinsèque d'une entreprise

Il y a 0 minutes | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si l’on applique la méthode scientifique, la formule pour calculer cette valeur est relativement simple.

Avantage concurrentiel (partie 2): les coûts de commutation et l’économie d’échelle.

BLOGUE INVITÉ. Est-ce un avantage concurrentiel du point de vue des banques canadiennes et de la STM?