Jeunes entrepreneurs, on compte sur vous!

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Octobre 2014

Jeunes entrepreneurs, on compte sur vous!

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Octobre 2014

Confort et frilosité

Le confort d'un marché certes limité mais que l'on connaît et qui offre un rendement satisfaisant pour ne pas exporter, combiné à la peur d'affronter l'inconnu, la forte concurrence sur les marchés étrangers et les barrières tarifaires font partie des principales raisons qui découragent bien des entrepreneurs à sortir du Québec, selon l'étude «Mondialisation et internationalisation des PME» de l'Institut de recherche sur les PME, parue en 2011.

Les défis de l'exportation sont certes nombreux. Les témoignages des PME exportatrices sont clairs sur ce point. «Les entreprises doivent s'adapter très rapidement alors que les marchés changent vite. Certains marchés, solides par le passé, ont connu ou traversent actuellement des crises profondes, comme les États-Unis ou l'Europe. De plus, les accords de libre-échange changent la donne», reconnaît Catherine Gervais.

Pourtant, il existe des exemples de succès importants, et les résultats sont indéniables. «Les entreprises qui exportent dès la première année seront plus en croissance que les autres», constate même Jean-Benoît Grégoire.

Cliquez ici pour consulter le dossier PME : Ces petites qui osent exporter


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

La Caisse d'économie solidaire Desjardins, un modèle de gouvernance et d'exécution

BLOGUE. C’est grâce à l’engagement indéfectible de ses leaders que cette coopérative n’a jamais dévié de sa mission.

Balado PME: on se dit les vraies affaires, prise deux

13/08/2020 | lesaffaires.com

La COVID-19 a changé bien des choses. Quels sont les enjeux qui vous touchent le plus?

Les femmes entrepreneures demeurent sous-représentées au Canada, selon un rapport

Un peu plus de 15 % des PME d'au moins un employé sont majoritairement détenues par des femmes.