fdmt lorgne le marché français

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Octobre 2014

fdmt lorgne le marché français

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Octobre 2014

Il admet qu'il n'est pas toujours facile pour les PME de se retrouver dans toutes ces certifications. «Il y a des approches très différentes entre les divers marchés, explique-t-il. En Europe, c'est au manufacturier de s'assurer que ses produits répondent aux normes et règlements. Plus le produit est complexe, par exemple s'il fonctionne à l'électricité, plus les exigences sont élevées.

«Aux États-Unis, la certification se fait par un organisme externe, comme le Groupe CSA, qu'il faut payer», ajoute-t-il. Quant à la Chine, qui exige la certification CCC (China Compulsory Certification, certification de produit obligatoire en Chine), c'est carrément un autre monde, selon lui. «Il tend à y avoir plus de frais et d'étapes, et c'est très surveillé», prévient-il.

Dans le cas de jouets comme ceux de fdmt, il est relativement simple de procéder, puisque les normes sont faciles à repérer.

Cependant, si vous voulez vendre des supports à tuyaux industriels, il est impératif de dénicher un spécialiste. Il sera complexe de trouver l'ensemble des normes auxquelles il faut se conformer, et il y aura beaucoup de tests à mener.

Cliquez ici pour consulter le dossier PME : Ces petites qui osent exporter

À la une

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.

Chute rapide des prix du bois d’oeuvre

16/06/2021 | François Normand

La valeur des contrats à terme a diminué à 14 reprises au cours des 16 dernières séances de négociation.

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.