Cafection: 80 000 machines à café québécoises aux États-Unis

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Octobre 2014

Cafection: 80 000 machines à café québécoises aux États-Unis

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Octobre 2014

Concentrer ses efforts


Cafection vit principalement de l'exportation. Dès le départ, la firme a choisi de concentrer ses efforts sur un marché étranger, celui des États-Unis. L'expansion continue dans de nouveaux marchés aujourd'hui.


Depuis sa création en 1996, elle propose des machines à café alimentées par du café en grains. Elle privilégie l'expérience d'un bon café pour les pauses en entreprises, plutôt que le café insipide des machines traditionnelles et les machines à capsules, envers lesquelles les environnementalistes sont très critiques.


Les marchés québécois et canadien ne représentent toujours qu'une petite partie de son chiffre d'affaires (4 et 6 %, respectivement). «La vague de la capsule n'est pas encore terminée ici, contrairement aux États-Unis, où depuis plusieurs années on se tourne vers des solutions plus écologiques et vers un café de meilleure qualité avec plus de saveur», explique François Baron.


La PME fournit des sociétés aussi prestigieuses que Google, Apple, Facebook ou LinkedIn. Son marché : les entreprises de 40 employés et plus. Elle vise également à diversifier ses marchés en pénétrant celui des dépanneurs dès l'année prochaine. Des ajustements sur les machines sont déjà prévus pour adapter ses produits aux contenants plus grands que ceux des entreprises.


L'entreprise connaît une croissance de 20 % par an. Ses effectifs sont passés de 40 à 80 personnes en trois ans. Elle affichait un chiffre d'affaires de 24 millions de dollars en 2013, dont 96 % viennent des ventes réalisées hors-Québec, principalement aux États-Unis (90 %).


Prochaine étape : l'Europe et l'Asie. «Notre objectif est de réaliser 20 % de notre chiffre d'affaires hors de l'Amérique du Nord dès 2015.» L'entreprise a reçu le prix PME de la Banque Nationale en 2014 pour la région de Québec et Est-du-Québec dans la catégorie PME exportatrice.



Cliquez ici pour consulter le dossier PME : Ces petites qui osent exporter



image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Énergies fossiles: prudence avec les «actifs échoués»

BALADO - La Banque du Canada met en garde les investisseurs dans sa dernière Revue du système financier - 2019.

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...

C2 Montréal: le chef Marcus Samuelsson parle de santé mentale

BLOGUE. À 23 ans, il fut le plus jeune chef couronné de 3 étoiles. Il vient d'ouvrir son premier restaurant à Montréal.