Au chevet des patients américains

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Octobre 2014

Au chevet des patients américains

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Octobre 2014

Alors que le dossier médical électronique tarde à s'implanter au Québec, les États-Unis vont de l'avant. La PME québécoise Extenway Solutions espère tirer profit de cet élan chez les voisins du Sud.

Cliquez ici pour consulter le dossier PME : Ces petites qui osent exporter

Richard Laferrière (à gauche) et Jacky Chatelais, d’Extenway Solutions, ont préféré s’associer à un distributeur américain pour exploiter le marché des États-Unis. [Jérôme Lavallée]

Extenway Solutions, de Baie-D'Urfé, propose un terminal de chevet qui sert à la fois de système de divertissement et d'outil médical. Les patients peuvent y regarder la télévision, accéder à des jeux, parler avec leurs proches grâce à la vidéoconférence et surfer sur le Web. Cet écran leur permet également de communiquer avec le personnel hospitalier. Dans les hôpitaux branchés, ils peuvent même obtenir de l'information en matière de santé et de prévention, tandis que le personnel peut accéder aux dossiers médicaux directement dans la chambre des patients.

Après avoir conclu des ententes avec une dizaine d'établissements au Canada, dont la plupart sont établis au Québec - l'Hôpital de Verdun et l'Hôpital régional de Saint-Jérôme, entre autres - la PME se tourne vers les États-Unis.

Les ventes au Canada ont permis d'asseoir la crédibilité de l'entreprise de 35 employés, explique le président exécutif du conseil d'administration d'Extenway, Richard Laferrière. «C'était naturel de poursuivre notre croissance avec un des marchés les plus importants du monde.»

Cliquez ici pour consulter le dossier PME : Ces petites qui osent exporter

À la une

L'assurance-emploi et l'assurance médicaments dans la mire des syndicats

Les syndicats s’attendent à des changements concernant l’assurance-emploi et le programme d’assurance médicaments.

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour à 13:53 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.