Les prix PDG de l'année Les Affaires

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Décembre 2018

Les prix PDG de l'année Les Affaires

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Décembre 2018

Par Les Affaires

[Photo: Martin Flamand et Jeff Kirk]

Les Affaires décerne ses prix PDG de l'année à Marc Parent (CAE), Marcel Bourassa (Savaria) et Pierre Lassonde (Franco-Nevada). Sous la présidence de Louise Champoux-Paillé, administratrice de plusieurs sociétés, notre jury était constitué de Paul Bourget (professeur retraité, fondateur du concours Bourstad et directeur de projet au CIRANO), Denyse Chicoyne (administratrice de sociétés), Christine Décarie (vice-présidente principale et gestionnaire de portefeuille chez Placements Mackenzie), Charles Guay (président et chef de l'exploitation chez SuccessFinder), Réal Jacob (professeur à HEC) et Michel Magnan (professeur à Concordia). Le jury devait évaluer la vision, l'innovation, la capacité d'exécution et les réalisations d'un candidat, tout en tenant compte de la croissance qu'a obtenue l'entreprise. La catégorie «Grande entreprise» comprenait les sociétés ayant un chiffre d'affaires de plus de 2 milliards de dollars. Pour la catégorie «Dirigeant socialement engagé», il s'agissait de récompenser l'engagement exceptionnel d'un haut dirigeant dans une ou plusieurs causes sociales (humanitaires, éducatives, sportives ou culturelles).

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «LES PRIX PDG DE L'ANNÉE 2018»

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Comment Marc Parent a transformé CAE

Édition du 08 Décembre 2018 | François Normand

CAE et son patron, Marc Parent, sont souvent sous le radar. Pourtant, sous sa gouverne, le géant québécois de ...

Marcel Bourassa: le joueur d'équipe qui n'est jamais rassasié

Édition du 08 Décembre 2018 | François Normand

Marcel Bourassa est comme un poisson dans l'eau. À la tête de Savaria depuis 1989, l'entrepreneur a fait de cette PME ...

À la une

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».