Une longueur d'avance pour le Québec

Publié le 09/10/2010 à 00:00, mis à jour le 10/11/2010 à 11:21

Une longueur d'avance pour le Québec

Publié le 09/10/2010 à 00:00, mis à jour le 10/11/2010 à 11:21

Par Pierre Théroux

Aux quatre coins du globe, des firmes d'ingénierie québécoises travaillent à la construction d'une mine ou d'une aluminerie, d'un stade, d'un barrage hydroélectrique ou d'un technoparc.

" Nous avons une forte présence à l'étranger, où l'expertise des firmes québécoises est reconnue depuis longtemps ", dit Johanne Desrochers, pdg de l'Association des ingénieurs-conseils du Québec, en précisant que les deux tiers des 52 sociétés d'ingénierie du Québec sont actives à l'étranger.

Les perspectives à l'échelle internationale laissent miroiter un avenir prometteur pour les firmes d'ici. Les continents africain, asiatique et sud- américain font face à un important déficit en matière d'infrastructures. Des milliards de dollars y seront investis au cours des prochaines années.

" Les besoins en infrastructures, surtout dans les pays émergents, seront une source de croissance phénoménale pour plusieurs années à venir ", note Pierre Duhaime, qui dirige le géant mondial SNC-Lavalin depuis plus d'un an.

Faire face à la concurrence

Les sociétés québécoises ne sont pas les seules à convoiter ces milliards de dollars de contrats. Outre la concurrence des grandes firmes américaines et européennes, la Chine, qui forme chaque année quelque 400 000 ingénieurs qui viennent gonfler les rangs de ses sociétés d'ingénierie, est de plus en plus présente hors de la Chine.

" Il faut désormais composer avec la présence accrue des firmes chinoises, particulièrement en Afrique et dans les pays riches en ressources naturelles dont la Chine est très friande ", souligne Mme Desrochers.

" Les Chinois s'intéressent aux ressources naturelles de certains pays, en échange desquelles ils construisent des villes, des routes et des stades ", dit Kazimir Olechnowicz, pdg de CIMA +.

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour il y a 5 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés moins inquiets du variant Omicron. Les tendances laissaient présager une ouverture en hausse à Wall Street.

Bourse: Wall Street retrouve le moral et termine en forte hausse

Mis à jour le 07/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance sur un gain de plus de 300 points.

Les nouvelles du marché

Il y a 18 minutes | Refinitiv

Les sites polluants des sables bitumineux exemptés, Cenovus, Omicron et les raffineries américaines.