Groupe SM et le rêve chinois de Pierre Bourque

Publié le 09/10/2010 à 00:00, mis à jour le 10/11/2010 à 14:37

Groupe SM et le rêve chinois de Pierre Bourque

Publié le 09/10/2010 à 00:00, mis à jour le 10/11/2010 à 14:37

Dans la province du Yunnan, en pleine campagne, les travaux vont bon train pour faire sortir de terre un vaste complexe technologique destiné à moderniser l'agriculture chinoise. Groupe SM participe à l'aventure, tout comme quelques autres entreprises québécoises. Il s'agit d'un projet piloté par Pierre Bourque, ancien maire de Montréal, maintenant conseiller au développement social et économique de cette région.

Groupe SM est en charge de la construction d'un laboratoire de contrôle alimentaire, des études environnementales ainsi que de la gestion de la construction de ce technoparc, dont le coût est de 500 millions de dollars.

À terme, vers la fin de 2011, le Parc des sept couleurs comprendra des fermes, des usines de transformation alimentaire, un centre d'insémination du bétail, des serres et des restaurants. Et un immense jardin botanique, bien sûr !

En voyageant en Chine pour préparer le projet, l'ex-directeur du laboratoire de contrôle alimentaire du Groupe SM à Varennes, Réjean Beauchemin, est tombé sous le charme du pays et a décidé de s'y installer. Il dirigera le futur laboratoire du Parc des sept couleurs, créé par la firme de génie en partenariat avec une société chinoise. Par ailleurs, Groupe SM accueille actuellement des stagiaires chinois à son bureau de Varennes.

La firme est active en Chine depuis 1994. " Les Chinois n'ont pas besoin de nous pour des ponts ou des bâtiments, souligne son président, Bernard Poulin. Là où nous pouvons leur apporter quelque chose, c'est avec les technologies de pointe. " Outre le mandat du Parc des sept couleurs, Groupe SM réalise une étude sur la stabilité du réseau électrique chinois.

À la une

Bourse: à la recherche du «nouveau normal»

ANALYSE. En attendant la Fed le 21 septembre, le duel entre l'inflation et l'économie soulève des débats.

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

21/05/2022 | François Normand

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: Wall Street termine sans direction après les forts chiffres de l'emploi américain

Mis à jour le 05/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.