Construction: la priorité d'employer des travailleurs du coin maitenue

Publié le 07/05/2021 à 11:55

Construction: la priorité d'employer des travailleurs du coin maitenue

Publié le 07/05/2021 à 11:55

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le règlement qui accorde une priorité d’embauche régionale aux travailleurs de la construction est maintenu, au moins jusqu’au printemps 2022, lorsque le tribunal entendra la cause sur le fond.

La Cour supérieure vient en effet d’accorder au Procureur général du Québec la demande de sursis qu’il avait présentée, dans le contexte d’une décision du Tribunal administratif du travail contre ce règlement qui intéresse les travailleurs de la construction.

En août 2019, le Tribunal administratif du travail avait déclaré invalides et inopérants certains articles du Règlement sur l’embauche et la mobilité des salariés de l’industrie de la construction, au grand dam des syndicats de la construction.

Ces clauses visent en gros à accorder une priorité d’embauche régionale aux travailleurs, lorsqu’un chantier de construction est lancé dans leur région. Elles précisent aussi à quelles conditions un entrepreneur qui décroche un contrat dans une autre région peut choisir d’emmener avec lui ses travailleurs réguliers.

La cause doit être entendue sur le fond en mars 2022. Le Procureur général du Québec avait demandé un sursis en attendant le jugement sur le fond ; c’est ce qu’il vient d’obtenir.

Sur le même sujet

Investir à la Bourse pour profiter du boom immobilier?

04/06/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les investisseurs auraient intérêt à miser sur le marché immobilier américain en ce moment, dit François Rochon.

Construction: les entrepreneurs outrés par l'avis de grève

Les associations d'entrepreneurs en construction déplorent une grève contre «un problème qui n'existe pas».

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.