Une carrière sur les chapeaux de roues


Édition du 14 Mars 2015

Une carrière sur les chapeaux de roues


Édition du 14 Mars 2015

« On ne peut pas exceller dans tout. Il ne faut donc pas hésiter à aller chercher l’aide quand on en a besoin », explique David Gingras, de Motion Composites.

Avant même d'avoir terminé ses études à l'École de technologie supérieure (ÉTS), David Gingras lançait sa propre entreprise. Depuis 2005, Motion Composites conçoit des fauteuils roulants ultralégers en fibre de carbone, comme les vélos haute performance. Un travail universitaire qui a dépassé le cadre de la théorie et a maintenant le vent dans les voiles.

Cliquez ici pour consulter le dossier «Mois du génie»

«Mon projet, c'est l'histoire de ma carrière d'ingénieur de A à Z», lance David Gingras. Depuis 10 ans, son associé Éric Simoneau et lui n'ont pas ménagé les efforts pour réussir. «Nous avions tous les deux envie de démarrer notre entreprise et nous avions un intérêt commun pour les matériaux composites», raconte l'ingénieur en génie de la production automatisée.

Ils comprennent alors que, déjà utilisés dans la fabrication de vélos ou de voitures de course, les matériaux composites faisaient cruellement défaut dans le domaine de la mobilité. Ils ont alors l'idée d'utiliser ces nouvelles technologies pour créer des fauteuils roulants plus légers, et donc plus faciles à manier.

Âgés d'à peine 25 ans, ils se lancent dans l'aventure. «On ne connaissait pas vraiment ce domaine, raconte David Gingras, mais on n'avait rien à perdre. Et surtout, on a toujours cru à notre projet. On en a fait des sacrifices pour y arriver ! Comme j'étudiais en plus de travailler, mes semaines comptaient souvent une centaine d'heures de boulot.»

L'innovation au rendez-vous

Le principal défi qui les attendait était avant tout d'ordre technique : il a fallu trois ans de travail pour développer un prototype. «Le composite est constitué de fibres qui sont longues, un peu comme dans un chandail. Donc, quand on fait des trous, on coupe les fibres et on affaiblit la structure. Ce qui n'est pas le cas avec l'aluminium. Comme les fauteuils sont multiréglables, il fallait donc concevoir tout ce qui s'attache autour du fauteuil, pour éviter cela.»

Cliquez ici pour consulter le dossier «Mois du génie»

À la une

Bourse: Wall Street ouvre en repli avant la Fed

Mis à jour il y a 33 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre en baisse.

À surveiller : BRP, TVA et General Motors

Que faire avec les titres de BRP, Groupe TVA et General Motors?

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:55 | Refinitiv

Lutte contre l’inflation: hausse de 25 points de base attendue aux É.-U. et L’OPEP+ devrait confirmer ses objectifs.