Diaporama: à la rencontre des villes intelligentes!

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Juin 2016

Diaporama: à la rencontre des villes intelligentes!

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Juin 2016

Par Les Affaires

La ville intelligente fait les choses autrement pour mieux remplir ses fonctions auprès des citoyens, y compris les entreprises. Le plus souvent, cela passe par le développement de nouvelles technologies en mode agile, si bien qu'on assimile souvent la ville intelligente à la ville technologique. Toutes les villes que nous avons visitées dans le cadre de la Mission Villes Intelligentes utilisent cette approche dans des laboratoires urbains, des living labs. Suivez le guide!

Découvrez notre dossier Mission Villes intelligentes

1. Des poubelles qui propulsent les déchets à 70km/h

Dans le quartier intelligent de Kalasamata, à Helsinki, les matières résiduelles sont triées puis déposées dans des bornes d’aspiration pour être acheminées jusqu’au centre de traitement.

2. Le Métro d'Helsinki

Quelques membres de notre mission dans les couloirs du métro d’Helsinki.

3. Les quais aménagés d'Helsinki

Kristine Pedersen, urbaniste à la ville de Copenhague, nous présente les aménagements des quais.

4. Une architecture pensée pour se rencontrer

Le « diamant noir », à Copenhague, a été conçu pour créer autour de lui un environnement plein de vie.

5. D'étranges piscines



Les Harbor Baths de Copenhague, aménagés dans le canal, sont ouverts tous les jours de l’année.

6. La petite reine

Les vélos sont un ingrédient essentiel de la stratégie de Copenhague pour devenir carbo neutre d’ici 2025.

 

7. Changer le stationnement

Copenhague teste des technologies pour optimiser l’utilisation des places de stationnement.

 

8. Des feux intelligents

À Copenhague, les feux de circulation sont synchronisés sur la vitesse des vélos, à 20 km/heure. Vers le centre-ville le matin, hors du centre le soir.

9. Encourager les cyclistes

Tout est fait pour encourager les cyclistes (et décourager les automobilistes) dans les rues de Copenhague. Résultat : de 75 to 80% des cyclistes circulent toute l'année.

10. L'éclairage intelligent

Le DOLL (Danish outdoor lights lab) teste des technologies d’éclairage urbain, Sachant que 20% de la consommation d'énergie est de l'éclairage (intérieur et extérieur) et que passer aux lampes DEL réduit la facture de 50%, l’éclairage vaut la peine qu’on s’y penche, croit Kim Brostrøm, directeur des technologies du DOLL.

 

11. Le vélo, encore et toujours

À Copenhague, 60% des déplacements pour le travail ou les études se font en vélo.

 

12. Nos élus en quête d'inspiration

Plusieurs des participants de la mission Villes intelligentes, des élus et des fonctionnaires municipaux, prennent quelques minutes de pause entre deux découvertes au cœur des villes intelligentes du nord de l’Europe.

 

13. Sécuriser les cyclistes

Copenhague mène un test pilote pour sécuriser les cyclistes : à quelques intersections, ils peuvent démarrer quelques secondes avant les véhicules motorisés. « On se sent en sécurité, parce qu'on est vus », a expliqué Morten Kabell, le maire de la ville chargé du transport, du design et de la planification urbaine.

15. Le Trottoir intelligent

Sur la Vester Voldgade, à Copenhague, le trottoir du côté ensoleillé de la rue est presque quatre fois plus large que celui du côté ombragé, et il est agrémenté de bancs publics et d’un dallage décoratif.

15. La délégation québécoise au travail

La délégation québécoise de la Mission Villes intelligentes est reçu au centre de contrôle de l’Agence des transports de Finlande.

16. Le quartier intelligent de Vuores

Les maisons individuelles du quartier intelligent de Vuores, en banlieue de la petite ville finlandaise de Tampere, sont toutes autonomes en énergie.

18. Automatiser la collecte des déchets

Le quartier intelligent de Vuores, en banlieue de Tampere, collecte ses matières résiduelles de manière automatisée grâce à la technologie Metro Taifun de la finlandaise MariMatic.

19. La délégation québécoise de la Mission Villes intelligentes

La délégation québécoise de la Mission Villes intelligentes, dans le quartier intelligent de Kalasamata, à Helsinki. Dans l’ordre habituel : Éric Deschênes, vice-président, énergie, Schneider Électric Canada ; notre hôte de la ville de Helsinki ; Julie Cailliau, rédactrice en chef, Les Affaires ; Frédérique Marion, chargée de l’organisation, Événements Les Affaires ; Mika Vuorio, directeur, système de transports intelligents, CGI ; Diane Lavoie, mairesse de Beloeil et présidente de l’AQTIM et du CIT de la vallée du Richelieu ; Frédéric Lesieur, vice-président, services conseil sous-secteur énergie, municipalités, transport, CGI ; Pascal Bonin, maire de Granby ; Marlène Cordato, mairesse de Boisbriand ; Nathalie Bouchard, directrice, subventions, Écosystem ; Vincent Roy, conseiller municipal, Beauceville ; François Roberge, coordonnateur en environnement, MRC Robert Cliche ; Martine Painchaud, directrice, relations internationales, UMQ ; Évelyne D’Avignon, directrice générale, CIT de la Vallée du Richelieu ; Veera Mustonen, chef de Smart Kalasamata ; Mario Verville, directeur, Ville de Longueuil ; Martin Carpentier, expert senior, développement Villes intelligentes, Longueuil. Absent de la photo : Frédéric Dumais, gestionnaire de projets, Événements Les Affaires.

Découvrez notre dossier Mission Villes intelligentes

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Gérer son risque de survie

EXPERT INVITÉ. Imaginez si vous épuisiez vos économies avant de mourir...

Pourquoi Claret a augmenté sa participation dans Alithya

Il y a 5 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Claret a récemment augmenté sa participation dans Alithya. Pourquoi? On en parle avec Vincent Fournier.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Il y a 16 minutes | LesAffaires.com et AFP

«C'est le Noël des marchés!»