Le groupe minier canadien Teck Resources refuse l’offre d’achat du Suisse Glencore

Publié le 03/04/2023 à 11:13

Le groupe minier canadien Teck Resources refuse l’offre d’achat du Suisse Glencore

Publié le 03/04/2023 à 11:13

Par AFP

Le groupe suisse prévoyait après l’acquisition de scinder Teck Metals, qui regroupe les activités de charbon thermique, et Elk Valley Resources, dédié aux activités sidérurgiques. (Photo: 123RF)

Le groupe minier canadien Teck Resources a indiqué lundi avoir rejeté une offre d’achat « non sollicitée et opportuniste » du géant suisse des matières premières Glencore.

Ce dernier avait proposé une prime de 20% par rapport au cours de l’action de Teck à la clôture, le 26 mars, au moment de l’annonce de son offre.

Le conseil d’administration de Teck « n’envisage pas de vendre la société pour le moment. Nous croyons que la séparation que nous prévoyons crée une plus grande valeur ajoutée pour l’entreprise », a déclaré Sheila Murray, présidente du conseil.

Ce dernier a donc « rejeté à l’unanimité la proposition d’acquisition non sollicitée et opportuniste de Glencore ».

Le groupe suisse prévoyait après l’acquisition de scinder Teck Metals, qui regroupe les activités de charbon thermique, et Elk Valley Resources, dédié aux activités sidérurgiques.

Le groupe canadien, basé à Vancouver dans l’ouest du pays, se dit convaincu que le plan de séparation qu’il envisage de son côté et qui « créera deux sociétés canadiennes de classe mondiale » « offre une meilleure opportunité de maximiser la valeur pour tous les actionnaires ».

En outre, la proposition non sollicitée de Glencore présente des risques importants en termes de calendrier, de réglementation et d’exécution, en particulier par rapport à la séparation prévue par Teck, ajoute le groupe canadien.

Il s’agit d’une « tentative opportuniste de transférer de la valeur aux actionnaires de Glencore au détriment des actionnaires de Teck », dénonce ce dernier.

Le groupe avait annoncé il y a quelques semaines sa décision de se séparer de son unité de charbon sidérurgique pour se concentrer sur les métaux industriels, tels que le cuivre, essentiels à la transition énergétique mondiale.

Représentant l’un des principaux groupes miniers du Canada, Teck Resources produit du charbon, du zinc et du cuivre. En dehors du Canada, le groupe est présent au Pérou, au Chili, et aux États-Unis.

Sur le même sujet

Le prix du carbone grimpe à près 57$ la tonne au Québec

Mis à jour le 22/02/2024 | François Normand

Le prix du carbone est en hausse de 3$ par rapport à la précédente vente aux enchères en novembre.

First Quantum poursuit l’arbitrage à la suite de la fermeture de sa mine au Panamá

La mine a fait l’objet de blocus permanents et de protestations généralisées de la part d’écologistes.

À la une

Il s’est passé quoi avec Meta?

Édition du 21 Février 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Comment la valeur de Meta Platforms a-t-elle pu fluctuer de cette façon depuis trois ans?

Le front commun a dit oui à 74,8%

Il y a 24 minutes | La Presse Canadienne

Le front commun est constitué de l’APTS, de la CSQ, de la FTQ et de la CSN et représente 420 000 travailleurs.

Un projet tangible d'investissement servant à développer sa pensée «long terme»

EXPERT INVITÉ. En investissement boursier, il est souvent bien moins payant d’aller vite que de prendre son temps.