La minière Teck Resources veut être carboneutre d'ici 2050

Publié le 03/02/2020 à 13:54

La minière Teck Resources veut être carboneutre d'ici 2050

Publié le 03/02/2020 à 13:54

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty Images)

La société minière de Vancouver qui propose de construire l’immense mine de sables bitumineux Frontier dans le nord-est de l’Alberta s’est fixé pour objectif d’être carboneutre d’ici 2050.

Teck Resources, qui attend une décision du gouvernement fédéral au sujet de son projet Frontier, affirme qu’elle tentera d’atteindre son objectif en évitant d’abord de créer des émissions, puis en les éliminant ou en les minimisant.

Elle a précisé qu’elle examinerait d’autres moyens de déplacer les matériaux dans ses mines, en utilisant des sources d’énergie plus propres et en mettant en œuvre des mesures d’efficacité.

Teck s’est également engagée à produire plus de métaux nécessaires à la transition vers une économie sobre en carbone, notamment le cuivre pour les véhicules électriques et la production d’énergie renouvelable.

Teck a annoncé séparément lundi qu’elle et ses partenaires avaient signé un accord d’achat d’électricité à long terme pour leur nouveau projet d’extraction de cuivre au Chili, ce qui permettra de répondre à environ la moitié de ses besoins d’exploitation en électricité avec des sources d’énergie renouvelables.

La semaine dernière, le chef de la direction de Teck, Don Lindsay, a indiqué que l’obtention de l’approbation fédérale pour le projet Frontier ne signifiait pas nécessairement qu’il serait construit, la société aura également besoin d’un accès adéquat à un pipeline, de prix appropriés pour ses produits de base et d’un partenaire pour partager les coûts.

« Fixer l’objectif à un bilan carbone neutre d’ici 2050 est un important pas en avant dans notre engagement à réduire les émissions et à agir sur le changement climatique », a-t-il affirmé lundi dans un communiqué.

« Le changement climatique est un défi mondial que notre entreprise et notre industrie doivent contribuer à résoudre. Nous allons utiliser les technologies et prendre les mesures nécessaires pour réduire les émissions de carbone dans notre entreprise, tout en continuant à fournir de manière responsable les métaux et minéraux nécessaires à la transition mondiale vers une économie sobre en carbone. »

Teck détient 21,3 % du projet d’exploitation des sables bitumineux de Fort Hills, exploité par Suncor Énergie.

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour le 18/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

18/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

18/08/2022 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.