Les RH, c'est payant !

Publié le 30/10/2014 à 06:00

Les RH, c'est payant !

Publié le 30/10/2014 à 06:00

Former et mesurer

Uni-Sélect en a profité pour développer un nouvel indicateur qui agit à la fois comme un outil de développement et de mesure, nommé « E-fUNI ». « Il s‘agit d’un intranet qui héberge un questionnaire sous forme de jeu, et où les salariés peuvent recevoir des cartes cadeaux lorsqu’ils cumulent les bonnes réponses », explique Annie Hotte. Mis en place pour la première fois il y a 3 mois auprès des 750 salariés travaillant au sein des centres de distribution canadiens du groupe, ce nouvel outil permet de dispenser du contenu de formation, tout en vérifiant quel est le niveau de connaissance et d’apprentissage des salariés.

« L’avantage ? Non seulement la plateforme est accessible à la fois sur ordinateur, téléphone intelligent ou tablette, mais le contenu est aussi totalement personnalisable en fonction du public à qui l’on souhaite s’adresser. On songe par exemple à l’adapter pour favoriser l’intégration de nos nouveaux employés afin qu’ils comprennent bien notre processus d’intégration, ce qui porterait le nombre d’utilisateurs à 3500 employés en 2015», avance Annie Hotte.

Si Uni-Sélect demande à ses employés de passer au minimum 5 minutes par jour sur cette plateforme, le nombre de questions varie en fonction de la performance du salarié. « Quelqu’un qui aura des bonnes réponses répondra en moyenne à 2 à 4 questions, tandis qu’un employé ayant fait des erreurs aura plutôt 5 ou 6 questions afin de s’assurer qu’il ait bien compris », explique-t-elle.

Des bénéfices multiples

Ce nouvel outil contribuerait aussi à contrer la résistance au changement. « Les gestionnaires qui démontraient auparavant de la résistance prennent maintenant plaisir à jouer sur ce nouvel outil. On a aussi réalisé que beaucoup le font sur leur téléphone intelligent à la maison ou dans l’autobus… Or, les statistiques démontrent que lorsqu’on prend du plaisir à apprendre, la capacité d’apprentissage est plus grande ! »

D’après les premiers résultats disponibles, les employés des centres de distribution ont ainsi augmenté leurs connaissances de 30% en moyenne grâce à cet outil.

« Nous avons acheté la licence, qui est très abordable, ainsi que quelques Ipads pour que les employés qui le souhaitent puissent se connecter dans nos centres de distribution », affirme Annie Hotte. Elle précise que le coût total s’élève à 400 000$ pour l’ensemble des sites.

« En bout de ligne, c’est surtout le coût des Ipads qui a pesé », estime-t-elle. Un coût qui demeure également peu élevé face aux retombées : « Grâce à cet outil, chaque gestionnaire a désormais accès aux informations de ses employés, afin de savoir qui a suivi la formation, quel était leur niveau, à quels endroits se trouvaient les difficultés… Tout cela permet à nos gestionnaires d’avoir une meilleur gestion de la performance et du développement de leurs ressources », avance Annie Hotte.

Une réduction de la sollicitation auprès des gestionnaires a aussi été constatée. « Les salariés qui allaient systématiquement voir leur supérieur lorsqu’ils avaient un doute s’entraident aujourd’hui et ont accès à de l’information sur la plateforme », souligne-t-elle. La planification stratégique de la main d‘œuvre en est également repensée : « Cela nous permet de savoir quels sont les champions de nos centres de distribution, et éventuellement de les amener dans un autre centre qui connaît plus de difficultés ». Sans compter que le jeu renforce le sentiment d’appartenance à la société, à travers une compétition saine entre les différents joueurs qui pourront remporter des prix en fonction de leurs résultats et de leur catégorie à la fin de l’année. « Nous souhaitons mettre en place ce système pour une durée indéterminée, afin qu’il fasse partie des taches quotidiennes de nos employés », annonce Annie Hotte.

Cliquez ici pour consulter le dossier «Mesurer et optimiser vos RH»

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.