Se fier à l'étranger pour prospérer


Édition du 30 Juin 2018

Malgré les écueils, le marché du carbone prend forme à l'échelle mondiale. Taxer les émissions de gaz à effet pour réduire la pollution séduit de plus en plus de gouvernements, ce qui crée des occasions pour les entreprises qui prendront ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Taxe sur le carbone: Québec interviendra en Cour suprême pour protéger les provinces

«On pense que ça devrait être le choix des provinces et ça devrait être aux provinces de décider.»

Climat: voulons-nous vraiment éviter le pire?

06/07/2019 | François Normand

ANALYSE - Si la Terre était une PME au bord de la faillite, notre plan de relance serait un échec. Voici pourquoi.

À la une

Dans la tourmente, Nemaska Lithium trouve un investisseur

Son titre bondissait de plus de 43% vers midi.

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour le 19/07/2019 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.