Former la relève dès 12 ans

Publié le 22/06/2013 à 00:00, mis à jour le 20/06/2013 à 13:48

Former la relève dès 12 ans

Publié le 22/06/2013 à 00:00, mis à jour le 20/06/2013 à 13:48

Par Ulysse Bergeron

Les Camps de formation Academia d'Ubisoft ont accueilli près de 700 jeunes de 12 à 25 ans depuis leur création en 2012. Philippe Turp, directeur, projets spéciaux et relations institutionnelles chez Ubisoft, nous explique les retombées de ce projet.


LES AFFAIRES - Pourquoi avoir créé Academia ?


Philippe Turp - C'est notre façon d'investir dans la relève et la jeunesse. Lors des camps, les jeunes de 12 à 25 ans sont plongés dans le coeur de l'action et développent leurs propres projets de jeux. Nous les suivons dans leurs démarches en leur offrant nos ressources : formateurs, logiciels, etc.


L.A. - Qu'apprennent-ils dans ces camps ?


P.T. - Ils doivent mener à terme des projets avec des contraintes, comme un livrable. Ils apprennent l'importance du travail en équipe et développent une structure de travail. Même si certains rêvent de travailler dans le domaine, l'objectif n'est pas de les embaucher, mais bien d'en faire de futurs leaders.


L.A. - Quelle importance a le jeu vidéo aux yeux de ces jeunes ?


P.T. - Ils veulent jouer, mais ils veulent aussi comprendre comment l'industrie fonctionne. Qui plus est, ils sont réellement habiles avec les nouvelles technologies.


L.A. - Quelles sont leurs connaissances technologiques ?


P.T. - L'écart des connaissances entre un jeune de 12 ans et un autre de 25 ans n'est pas si grand. Dans le cadre d'un projet-pilote, 22 étudiants du secondaire, du cégep et de l'université ont travaillé ensemble pour briser les cloisonnements. Le résultat : on se rend compte que tous ces jeunes travaillent très bien ensemble.


L.A. - Academia permet-elle à Ubisoft de mieux connaître les jeunes d'aujourd'hui ?


P.T. - Cela nous aide à mieux saisir leur culture, leurs valeurs et leurs goûts. Mais l'objectif est de développer leurs compétences. Pour certains, ça devient un moteur de réussite scolaire, voire de retour à l'école.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

24/04/2019 | Catherine Charron

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour le 24/04/2019 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.