Ossiaco: une énergie propre produite par les utilisateurs

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Octobre 2018

Ossiaco: une énergie propre produite par les utilisateurs

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Octobre 2018

[Photo: 123rf]

Nom de l'entrepreneur : Marc-André Forget, Dan Fletcher et Ron Denom
Âge : Dans la quarantaine et la soixantaine
Année de création : 2013
Investisseurs principaux : Real Ventures et d'autres firmes de la Silicon Valley (non dévoilées)
Total du financement obtenu : Plusieurs millions (non dévoilée)

Après plus de cinq ans de recherche et développement et une ronde de financement de plusieurs millions de dollars à l'été dernier, Ossiaco s'apprête à lever le voile sur ses produits qui, selon son entourage, vont faire une vraie différence dans le secteur de la transition énergétique. «On table sur une sortie au cours du premier semestre 2019», estime Marc-André Forget, l'un des fondateurs.

En attendant, l'entreprise entretient le mystère et ne distille que quelques bribes d'informations sur ses applications. «Notre solution va aider les gens à reprendre le contrôle sur leur énergie de manière simple, pour qu'ils puissent gagner en flexibilité, baisser leur coût énergétique et devenir un maillon de la chaîne en s'intégrant au réseau des grands fournisseurs comme Hydro-Québec», décrit globalement M. Forget, avant de poursuivre : «Auparavant, l'énergie était réservée à ceux qui possédaient les matières premières alors qu'aujourd'hui, c'est la technologie qui fait la différence. Chacun peut produire de l'énergie naturelle, comme le solaire ou l'éolien, librement accessible. C'est un tournant fondamental et on est en train de mettre une pierre fondatrice dans cette grande mutation.»

«Nous sommes en train de créer des produits qui aideront à protéger la planète», ajoute Ron Denom, autre cofondateur d'Ossiaco.

Une révolution ? «Je ne me permettrais pas de le dire, mais je le pense», précise M. Forget.

Les solutions d'Ossiaco mêleront l'intelligence artificielle, les mathématiques, l'électronique, les sciences de l'énergie... «Un des brevets clés que l'on possède va également changer plusieurs craintes qui existent par rapport à la voiture électrique», complète M. Forget.

Mais alors, pourquoi tant de confidentialité ? «On parle d'un marché qui va avoisiner les 100 G $ d'ici 15 ans et nous ne sommes pas seuls dans la course, explique M. Forget. Il n'y a pas d'équivalence sur le marché et nous devons protéger nos brevets le plus longtemps possible.» Pour l'équipe d'Ossiaco, l'objectif est de changer la vie d'au moins un million de foyers dans le monde.

Pour y arriver, les fondateurs, Marc-André Forget, Dan Fletcher et Ron Denom, trois entrepreneurs de haut calibre, ont réuni une équipe multidisciplinaire composée d'une vingtaine de personnes aujourd'hui. «On a dressé les compétences technologiques qui nous manquaient pour le projet et on a appelé les meilleurs dans leur domaine respectif, bien souvent des personnes avec qui on avait déjà des liens», raconte M. Forget.

Officiellement PDG, ce dernier ne se considère pourtant que comme un maillon de la chaîne. «Ils m'ont donné ce titre, car j'ai organisé la réunion avec tout le monde ; c'est la seule raison. Au bout du compte, ce qui réunit une équipe, ce n'est pas une personne, mais un but.»

Entreprendre pour résoudre des problèmes

Ingénieur électrique de formation à Polytechnique, M. Forget commence sa carrière chez Hydro-Québec... qui lui donne son premier contrat quand il décide de partir en affaires à son compte. Il s'associe ensuite avec d'autres partenaires pour fonder ce qui deviendra Utilicase, une entreprise spécialisée en énergie qui comprend les divisions Consultation et Produits, qui dépassera la centaine d'employés et sera revendue en 2012.

«Pour moi, entreprendre n'est pas un but, mais une conséquence. Ce qui m'intéresse, c'est aider et résoudre des problèmes», explique-t-il . Un exemple ? Travaillant chez McDonald's durant ses études, il en arrive à inspecter des stations de breuvage ou des machines à glace en Floride. «J'ai résolu de petits problèmes, mais les machines allaient être installées à des milliers d'endroits. Je pense que cette sensation de faire la différence a contribué à me donner la piqûre», se rappelle-t-il. Une vision incarnée par le nom de l'entreprise puisque, en musique, un «ossia» est une façon différente de jouer le passage d'un morceau, à la place de la version originale, souvent pour des raisons de simplicité. «Ce qu'on fait, c'est définitivement un ossia, d'où Ossia Company, conclut M. Forget. On n'était pas obligé de créer Ossiaco, on avait de très bons emplois... mais nous sommes unis par cette passion, celle d'avoir un impact.»

Pourquoi ils y croient

«Ossiaco est la combinaison entre une équipe entrepreneuriale chevronnée qui a une vision très intéressante sur le futur de l'énergie et de la mobilité, et une idée pertinente soutenue par une technologie novatrice brevetée qui va arriver sur le marché au moment propice. L'occasion est immense : l'énergie va devenir de moins en moins fossile et il est nécessaire d'avoir des catalyseurs pour accélérer ce changement. Ossiaco peut contribuer à ce défi.»

- John Stokes, Associé chez Real Ventures

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «LES VEDETTES DE L’ENTREPRENEURIAT»

À suivre dans cette section


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: liés en amour... et en affaires

Édition du 12 Février 2020 | Les Affaires

En manchette cette semaine, découvrez les lauréats des prix PDG de l’année «Les Affaires».

Lettre à tous ces chefs qui ne savaient pas

Édition du 12 Février 2020 | Robert Dutton

CHRONIQUE. Je suis généralement sceptique quand je vous entends clamer votre ignorance.

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.