NoviFlow: rendre les réseaux programmables

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Octobre 2018

NoviFlow: rendre les réseaux programmables

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Octobre 2018

Nom des fondateurs : Dominique Jodoin, Marc Leclerc, Luc Mayrand, Jesper Eriksson
Âge : La cinquantaine
Année de création : 2012
Investisseurs : Fonds de solidarité FTQ, Somel Investments, Investissements W3
Total du financement obtenu : 12 M $

Pour illustrer l'activité de NoviFlow, il suffit de se remémorer le dernier Amazon Prime Day, en juillet dernier. De la traditionnelle journée promotionnelle du géant du commerce en ligne, on se rappelle des chiffres de ventes historiques et... de la panne des serveurs due à la trop forte fréquentation de la plateforme !

La solution de NoviFlow aurait permis à l'entreprise de Jeff Bezos de reconfigurer en temps réel son réseau afin de rediriger le trafic et donc de soulager ses serveurs.

«Nous rendons les réseaux complètement programmables, résume Dominique Jodoin, son président et cofondateur. Les avantages ? Pas d'interruption de service pour les utilisateurs et une réduction des coûts de réseau de 75 %, car le client n'a plus à surdimensionner son architecture pour faire face aux pics de trafic potentiels.»

Une croissance annuelle entre 200 % et 300 %

«Nous avons une technologie unique au monde et son potentiel est énorme», poursuit Marc Leclerc, autre cofondateur et vice-président, Stratégie et marketing. Avec l'émergence du 5G, de la vidéo en ligne ou de l'infonuagique, le marché, qui se chiffre en dizaine de milliards de dollars, est en effet en forte croissance.

Créée en 2012, l'entreprise montréalaise qui embauche une cinquantaine d'employés compte parmi ses clients de grands opérateurs télécoms (l'australien Telstra, le russe Rostelecom) ou des sociétés de cybersécurité comme Fortinet. «Avec une croissance de 200 % à 300 % par an et un chiffre d'affaires à huit chiffres, nous pensons atteindre la rentabilité cette année», estime M. Jodoin.

Une belle réussite entrepreneuriale née grâce aux travaux de chercheurs de l'UQAM qui sont à l'origine de cette technique de réseautage logiciel (appelée SDN pour software-defined networking). C'est en effet Aligo Innovation, la société de valorisation de la recherche universitaire du Québec, qui est allée démarcher directement Dominique Jodoin.

«Ils m'ont demandé si leur logiciel avait un potentiel de commercialisation et, deux semaines plus tard, je leur ai répondu : vous êtes assis sur une mine d'or !», se souvient M. Jodoin, qui accepte alors de se lancer dans l'aventure et crée NoviFlow dans la foulée.

«On a conclu un contrat avec l'université pour avoir accès au logiciel, à la propriété intellectuelle et aux développeurs, car on a aussi embauché les étudiants qui avaient travaillé sur le projet !», sourit-il. D'ailleurs, les premiers locaux de NoviFlow se trouvaient dans les laboratoires de chimie de l'UQAM, car il y avait de la place.

Première entreprise dans la cinquantaine

Lui qui a passé 17 ans chez Ericsson à sillonner le monde et 10 ans dans de jeunes pousses technologiques, il devient donc créateur d'entreprise, associé à trois anciens collègues d'Ericsson : Marc Leclerc, Luc Mayrand et Jesper Eriksson.

«Je leur ai toujours dit : " Un jour, je vais vous appeler et on fera quelque chose ensemble. " C'est exactement ce qui est arrivé», affirme-t-il.

Est-ce un avantage d'entreprendre à la cinquantaine ? «Grâce à notre expérience, on connaît très bien nos clients cibles et le langage à avoir pour expliquer les avantages de notre technologie. Ce fut un avantage déterminant pour NoviFlow», assure M. Leclerc.

«J'ai toujours eu le goût des entreprises en démarrage ; chez Ericsson, j'étais parmi les premiers salariés à Montréal, indique M. Jodoin. Ce que j'aime fondamentalement, c'est partir d'une idée et mettre les éléments en place pour développer de la valeur, la notion clé de l'entrepreneur.»

L'entrepreneur ne regrette en rien sa nouvelle vie. «C'est sûr qu'il faut avoir le goût du défi, car, dans une start-up, la différence, c'est qu'il n'y a plus de filet.»

Pourquoi ils y croient

«Grâce à sa technologie innovante et à son expertise commerciale, NoviFlow s'est taillé en quelques années une place de leader mondial dans les domaines des équipements de réseaux programmables et de la cybersécurité. L'entreprise compte parmi ses clients de grands opérateurs de réseaux et de centres de données dans plus de vingt pays, et connaît une croissance des ventes exceptionnelle. L'équipe de direction, menée par son PDG et cofondateur Dominique Jodoin, continue d'exécuter son plan d'affaires. En tant qu'investisseurs, le Fonds et notre partenaire Somel sommes fiers de pouvoir contribuer au succès et à l'expansion de NoviFlow !»

- Alain Denis, vice-président principal, Investissements - Capital de risque, Fonds de solidarité FTQ

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Balado PME: on se dit les vraies affaires

27/02/2020 | lesaffaires.com

Entrepreneurs, quelles sont les questions que vous n'avez jamais osé poser? Nous voulons le savoir!

À la une: liés en amour... et en affaires

Édition du 12 Février 2020 | Les Affaires

En manchette cette semaine, découvrez les lauréats des prix PDG de l’année «Les Affaires».

À la une

Bourse: Wall Street termine sa pire semaine depuis 2008

Mis à jour il y a 11 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance de vendredi en baisse malgré une remontée de dernière minute.

Coronavirus: la Fed prête à intervenir si nécessaire

14:56 | AFP

Les appels à l’action de la Banque centrale se sont multipliés ces derniers jours.

Titres en action: Banque Laurentienne, Banque Nationale, FCA...

06:08 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.