Nautilus Plus: Une équipe de pros pour soutenir les clients

Publié le 02/03/2013 à 00:00, mis à jour le 19/03/2013 à 12:30

Nautilus Plus: Une équipe de pros pour soutenir les clients

Publié le 02/03/2013 à 00:00, mis à jour le 19/03/2013 à 12:30

LAURÉAT 2012 - Les centres de conditionnement physique se multiplient comme des petits pains. Uniquement à Saint-Jean-sur-Richelieu, ville de 92 000 habitants, on n'en trouve pas moins de 18 ! «Le marché québécois est saturé et même sursaturé», affirme Richard Blais, pdg de Nautilus Plus.


Comment cette chaîne de 39 centres pense-t-elle tirer son épingle du jeu dans un milieu aussi concurrentiel ? «En devenant une référence incontournable dans l'industrie de la perte de poids ! dit M. Blais. Pour y arriver, nous incitons notre clientèle à faire appel à des entraîneurs personnels et à des professionnels de la nutrition.»


Car voilà, les nouveaux abonnés abandonnent vite leurs belles résolutions. C'est ce qui expliquerait l'existence d'une multitude de centres. «Lorsque les clients sont laissés à eux-mêmes, leur motivation ne dure généralement qu'un ou deux mois», constate-t-il.


C'est pourquoi Nautilus Plus «encourage fortement» ses clients à s'entraîner sous la supervision d'un entraîneur personnel et d'un nutritionniste.


«Cela augmente grandement l'assiduité et la persévérance», estime le pdg.


Nautilus Plus emploie environ 400 entraîneurs personnels et une centaine de nutritionnistes. Il s'agit du deuxième plus grand employeur de ces professionnels au Québec, après le réseau hospitalier.


Après le Québec, l'expansion vers l'Ontario et les États-Unis est maintenant à l'ordre du jour.


Son meilleur conseil


«Ne jamais s'arroger seul le mérite des succès. Il faut les partager avec ses collègues, employés et partenaires.»


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

BCF développe sa relève
Mis à jour le 19/03/2013

BBA s'étend au Canada
Mis à jour le 19/03/2013

GDI gagne en souplesse
Mis à jour le 19/03/2013

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.