GDI gagne en souplesse

Publié le 13/03/2013 à 17:02, mis à jour le 19/03/2013 à 12:04

GDI gagne en souplesse

Publié le 13/03/2013 à 17:02, mis à jour le 19/03/2013 à 12:04

LAURÉAT CLUB PLATINE - Privatisée le 1er janvier 2012, GDI (Groupe Distinction) a profité de sa première année dans son nouveau statut pour accélérer sa croissance.

Elle a fait l’acquisition d’Empire, un compétiteur canadien dans le secteur des services aux immeubles, et d’une autre entreprise établie au Michigan, réalisant ainsi une percée aux États-Unis.  
Ces deux transactions lui ont permis de faire passer ses revenus de 300 millions de dollars à 500 millions.

Rappelons que GDI a été vendue en novembre 2011 à Birch Hill Equity Partners, une société privée d’investissement de Toronto. Claude Bigras a conservé son poste de président et une partie de l’actionnariat.  

« La Bourse n’était plus l’outil de développement financier qu’il nous fallait pour croître, explique-t-il. En étant privée, nous avons les coudées plus franches et nous faisons des économies, car nous avons beaucoup moins de contraintes réglementaires. »

Il donne en exemple le fait que les cadres de l’entreprise américaine acquise par GDI ont gardé une participation minoritaire. « Si on avait été encore publique, ç’aurait été très compliqué. »

En 2013, GDI, qui compte 14 000 employés, veut notamment faire grossir ses services d’entretien de systèmes mécaniques qui représentent actuellement moins de 10 % de ses revenus, l’entretien ménager occupant la part du lion.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

DANS LE MÊME DOSSIER

BCF développe sa relève
Mis à jour le 19/03/2013

BBA s'étend au Canada
Mis à jour le 19/03/2013


Sur le même sujet

Washington prévoit une croissance de 3,2% en 2019

11/03/2019 | AFP

Elle prévoit aussi davantage de fonds pour la défense et pour le financement d’un mur anti-immigration.

La croissance économique canadienne ralentit au 4e trimestre

01/03/2019 | AFP

La croissance en rythme annuel a été deux fois moins importante que ce que prévoyait la moyenne des économistes.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.