François Legault brandit la menace d'un référendum en immigration

Publié le 09/04/2024 à 18:52

François Legault brandit la menace d'un référendum en immigration

Publié le 09/04/2024 à 18:52

Par La Presse Canadienne

François Legault a réclamé les pleins pouvoirs en immigration lors d’une rencontre avec Justin Trudeau le 15 mars dernier, à Montréal, ce qui lui a été refusé. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec — Le premier ministre François Legault menace de tenir un référendum sur l’immigration si les négociations avec le gouvernement fédéral de Justin Trudeau n’aboutissent pas d’ici au 30 juin.

Lors d’une mêlée de presse à l’Assemblée nationale, mardi, M. Legault s’est même avancé sur la question qui pourrait être soumise à la population.

«Est-ce que les immigrants temporaires devraient être préapprouvés par le Québec? Si c’était le cas, ça voudrait dire: un, on contrôlerait le nombre, deux, on contrôlerait les exigences en français», a-t-il déclaré.

Dépendamment des «résultats des discussions», les Québécois pourraient aussi être sondés de façon «plus large, sur d’autres sujets», a-t-il ajouté.

François Legault maintient depuis des mois que la capacité d’accueil du Québec est «dépassée». Il a réclamé les pleins pouvoirs en immigration lors d’une rencontre avec Justin Trudeau le 15 mars dernier, à Montréal, ce qui lui a été refusé.

M. Trudeau s’est toutefois montré «ouvert» à ce que les travailleurs temporaires qui relèvent d’Ottawa soient d’abord approuvés par le Québec et à ce que la connaissance du français devienne pour eux une exigence.

Les premiers ministres du Canada et du Québec ont convenu de se revoir d’ici le 30 juin. Entre-temps, le gouvernement du Québec examinera «toutes les options» pour réduire l’immigration temporaire au Québec, avait déclaré M. Legault.

L’idée d’un référendum sectoriel en immigration flotte dans l’air depuis plus d’un an. M. Legault avait évoqué cette possibilité lors de la dernière campagne électorale en septembre 2022, avant de se raviser le 8 février dernier.

«Je ne pense pas qu’on a besoin de faire un référendum pour demander aux Québécois s’ils souhaiteraient qu’on rapatrie des pouvoirs à Québec en immigration, c’est consensuel», avait-il alors déclaré à la période des questions.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

Ottawa veut trouver une voie pour régulariser certains immigrés sans statut

«Les personnes qui ne sont pas ici régulièrement ont besoin d’être soutenues et prises en charge, a déclaré M. Trudeau.

Des ministres se rencontrent à Montréal pour parler de l’immigration temporaire

Le ministre Miller a annoncé son intention de réduire le nombre d’étudiants étrangers.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.