PDG de l'année 2023 - Grande entreprise | Le fabuleux destin d'Isabelle Côté


Édition du 22 Novembre 2023

PDG de l'année 2023 - Grande entreprise | Le fabuleux destin d'Isabelle Côté


Édition du 22 Novembre 2023

Par François Normand

Isabelle Côté s’est jointe à Coffrages Synergy à titre de réceptionniste en 2005. En 2017, elle rachète l’entreprise pour en devenir la PDG. (Photo: Martin Flamand)

LES PDG DE L'ANNÉE 2023. La PDG de Coffrages Synergy, Isabelle Côté, est hors du commun. Connaissez-vous plusieurs gens d’affaires qui élèvent trois jeunes enfants, pilotent une voiture, un bateau et un avion, chassent sous l’eau en apnée avec un harpon en côtoyant des requins? Et, qui plus est, ont multiplié par cinq les revenus de leur entreprise et triplé le nombre d’employés en six ans?

Aussi, il n’est pas très surprenant que les membres du jury du concours de PDG de l’année 2023 Les Affaires lui aient décerné le prix dans la catégorie Grande entreprise. Ils ont notamment apprécié son leadership dans une industrie dominée par les hommes, sans parler de son esprit d’innovation et de son parcours atypique.

Isabelle Côté s’est jointe à Coffrages Synergy, qui fait des coffrages en béton pour la construction d’immeubles, en 2005 à titre de réceptionniste. À l’époque, elle y exécute diverses tâches, incluant parfois la popote le matin au Bistro Santé, au siège social, à Lavaltrie, au nord-est de Montréal, quand la cuisinière est absente.

Deux ans plus tard, elle devient l’une des actionnaires de l’entreprise de Marc Saulnier, de qui elle deviendra plus tard la conjointe.

En 2017, Isabelle Côté rachète l’entreprise pour en devenir la PDG, quand le fondateur, malmené dans l’opinion publique, décide de quitter le créneau du coffrage en béton. La femme d’affaires contrôle 85% du capital, le reste étant détenu par 19 membres du personnel.

Aujourd’hui, les revenus de l’entreprise atteignent 321,9 millions de dollars. Elle emploie près de 1500 personnes réparties entre Montréal, Québec et Ottawa. Une progression fulgurante attribuable au fait que l’entrepreneuse ne laisse rien au hasard.

 

Redonner les lettres de noblesse à l’industrie

Depuis qu’elle dirige Coffrages Synergy, Isabelle Côté a profondément changé la culture de l’organisation, notamment pour «redonner ses lettres de noblesse» à l’industrie de la construction, insiste-t-elle en entrevue, faisant notamment référence aux travaux de la commission Charbonneau, dans les années 2010, qui s’est penchée sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction.

«C’est devenu une mission personnelle», confie la femme d’affaires.

À son échelle, cela signifie de faire de Coffrages Synergy une entreprise exemplaire, capable d’attirer et de retenir les meilleurs talents, qui deviennent «des ambassadeurs» pour décrocher des contrats.

Pour créer de la valeur, l’entrepreneuse mise aussi sur une communication permanente avec les employés, même ceux qui sont sur les chantiers, notamment à l’aide d’une application maison conviviale que les employés peuvent consulter en tout temps sur leur téléphone cellulaire.

«Notre enjeu n’était pas seulement notre capacité à communiquer avec eux, mais notre capacité de communiquer avec eux de façon saine et efficace», insiste Isabelle Côté.

Cette communication bien incarnée permet de marteler régulièrement les trois valeurs à l’origine de l’«ADN Synergy» que sont la persévérance, le travail impeccable et l’amélioration continue.

Pour se forcer à faire elle-même du terrain et à aller sur les chantiers, elle raconte qu’elle n’a pas de bureau à elle. «Chez Synergy, plus tu montes en hiérarchie, moins tu as de pieds carrés à toi», laisse-t-elle tomber.

 

Des audits surprises sur les chantiers

De plus, pour s’assurer que ses employés donnent le meilleur d’eux-mêmes en tout temps, la PDG fait régulièrement des «audits surprises» sur des chantiers.

«J’ai des plages horaires masquées, dit-elle en souriant. Personne n’est au courant où j’irai, quand et pourquoi. Mais les employés savent immanquablement qu’Isabelle va tourner le coin à un moment donné. Ça force la rigueur et la discipline.»

Pour illustrer la vertu de sa stratégie d’encadrement, Isabelle Côté donne l’exemple de deux matchs de hockey disputés entre une douzaine d’amis. Le premier a lieu dans la rue, tranquillement, sans arbitre, avec un minimum d’équipement. Le second est arbitré à un endroit déterminé, les minutes sont comptées et les joueurs jouent avec le bon équipement. «Où sera le niveau de « game » le plus intense?» demande-t-elle.

Parlant de niveau de game, la femme d’affaires a l’intention d’élargir la patinoire de son entreprise, grâce à une éventuelle acquisition aux États-Unis, où plusieurs entreprises manquent de repreneurs — comme au Québec, souligne-t-elle.

Récemment, la société a aussi mis les pieds en Nouvelle-Écosse, dans la région d’Halifax, où elle entreprendra bientôt «le plus grand projet de l’histoire de Coffrages Synergy».

Bien que les affaires soient bonnes actuellement, l’entrepreneuse est consciente qu’un fort ralentissement économique est son principal risque d’affaires. Aussi, elle a imaginé plusieurs stratégies pour diversifier les revenus de l’entreprise.

Par exemple, Coffrages Synergy commercialisera dans les prochains mois son application de communication interne dans diverses industries, sous le nom de Brix — en mars, l’entreprise a d’ailleurs reçu un prix pour cette innovation de l’Association canadienne de la construction.

«On est dans le domaine de la communication marketing, on est vraiment ailleurs», dit Isabelle Côté.

Quand on demande à la mère de trois enfants (4, 6 et 7 ans) comment elle fait pour conjuguer toutes les sphères de sa vie qui s’apparentent à un marathon sans fin, elle confie prendre souvent du recul afin de mettre par écrit ses priorités et ses choix de vie.

«On ne peut pas tout faire. Mais une fois qu’on a accepté quelles sont nos priorités et qu’on s’y consacre et s’y concentre, ça se passe bien. Ça revient à dire l’importance de passer du temps de qualité avec les gens qui nous accompagnent.»

 


Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

PME et entrepreneuriat — Tous les mardis, mercredis et jeudis

Découvrez les innovations développées par les jeunes pousses et les PME d’ici, ainsi que les récits inspirants d’entrepreneurs.

Sur le même sujet

Comment augmenter la valeur de son entreprise avant sa vente?

12/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici 7 étapes clés pour augmenter la valeur de votre entreprise.

Mondialisation: les PME en perpétuelle adaptation

11/04/2024 | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. Les PME remettent bien des choses en question.

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour le 15/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

15/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.