Bye-bye boss, je deviens producteur agriculteur


Édition du 21 Avril 2018

Directeur de comptes, analyste d'affaires, journaliste : ils ont tous trois troqué leur travail de bureau pour devenir producteur agrotouristique à leur façon. Et ils ne regrettent pas leur choix. La journée où Jean-Philippe Bouchard a remis sa lettre de démission ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Des tomates au cannabis: feu (complètement) vert à Mirabel!

Édition du 06 Avril 2019 | Les Affaires

AGRI-AGRO. La dernière serre de 190 000 pieds carrés de Vert Mirabel a obtenu sa licence.

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

Au Canada, 35,5 millions de tonnes d'aliments prennent le chemin de la poubelle chaque année.

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 42 minutes | Alain McKenna

Toronto, Silicon Valley du nord. Montréal au sommet de l'IA en Amérique. Pourquoi faire le plein coûtera moins cher.

L'immense et désespérante solitude des RH

BLOGUE. Les employés ont une méconnaissance crasse de ce que font les RH, selon une étude. À qui la faute?

Le lithium, une vraie mine d'or pour le Québec, selon François Legault

«On a le potentiel de prendre notre place dans cet énorme marché.»