Bye-bye boss, je deviens producteur agriculteur


Édition du 21 Avril 2018

Directeur de comptes, analyste d'affaires, journaliste : ils ont tous trois troqué leur travail de bureau pour devenir producteur agrotouristique à leur façon. Et ils ne regrettent pas leur choix. La journée où Jean-Philippe Bouchard a remis sa lettre de démission ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

L'automatisation créera de l'emploi, non le contraire!

22/06/2021 | Sylvie Cloutier

BLOGUE INVITÉ. L'industrie a besoin d’une vision à long terme pour demeurer attrayante pour les prochaines générations.

La Loi sur la Société des alcools du Québec est inadaptée pour les microdistilleries

27/05/2021 | Sylvie Cloutier

BLOGUE INVITÉ. La Loi sur la Société des alcools du Québec démontre une difficulté d’adaptation aux nouvelles réalités.

À la une

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.

Chute rapide des prix du bois d’oeuvre

16/06/2021 | François Normand

La valeur des contrats à terme a diminué à 14 reprises au cours des 16 dernières séances de négociation.

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.