PwC pourrait parfaire les aptitudes numériques de vos employés

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Février 2020

PwC pourrait parfaire les aptitudes numériques de vos employés

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Février 2020

Nochane Rousseau, associé directeur, Grand Montréal de PwC (Photo: courtoisie)

LES GRANDS DE LA COMPTABILITÉ. Le rapide virage numérique crée une inadéquation entre les compétences présentes dans les entreprises et celles dont elles ont besoin. Le sondage annuel 2019 des PDG de plusieurs pays réalisé par PwC montre qu’environ la moitié (46 %) de ceux-ci comptent sur leur propre capacité à former leurs employés pour combler cet écart de compétence. À peine 17 % misent sur cette approche au Canada. Pas moins de 41 % de nos PDG s’appuieront sur le système d’éducation pour combler l’écart. Un maigre 17 % privilégient la formation en entreprise.

Convaincue que les entreprises ne peuvent attendre que les institutions collégiales et universitaires comblent l’écart de compétence, PwC y voit une occasion. Elle souhaite maximiser sa capacité à offrir un service-conseil à ses clients, mais aussi à des organismes à but non lucratif, afin que toutes ces organisations puissent former leurs employés au virage numérique et profiter de ces nouvelles technologies pour hausser leur productivité.

« Nous investissons 150 millions de dollars sur trois ans au Canada pour former nos 8 000 employés », explique Nochane Rousseau, associé directeur, Grand Montréal de PwC. Tous ont suivi un programme de formation sur le numérique. Certains d’entre eux ont été choisis pour faire une formation plus intensive sur un an et sont maintenant considérés comme des « accélérateurs numériques ». Leur rôle est d’agir comme des agents de changement au sein de la firme.

« Ce n’est qu’un début, mais c’est excitant, admet M. Rousseau. Notre profession change beaucoup plus rapidement qu’auparavant. »

À la une

Bourse: Wall Street finit contrastée, nouveaux records pour Nasdaq et S&P 500

Mis à jour le 13/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX est en baisse de 1,2% et Wall Street est mitigé.

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 13 juin

Mis à jour le 13/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.