Des nouvelles des grands cabinets comptables


Édition du 23 Février 2019

Des nouvelles des grands cabinets comptables


Édition du 23 Février 2019

[Photo: Getty Images]

LES GRANDS DE LA COMPTABILITÉ

Deloitte

L'année 2018 de Deloitte a été marquée par le lancement d'Omnia AI, sa nouvelle pratique spécialisée en intelligence artificielle. La firme espérait y recruter 80 professionnels au Québec avant le 31 mai 2019 ; elle en compte déjà plus de 90. Elle est aussi en bonne voie d'atteindre son objectif de 650 pour l'ensemble du Canada. «Il y a une très forte demande sur le marché pour ce type de service-conseil, car les entreprises veulent mieux comprendre l'intelligence artificielle et ce qu'elle peut leur apporter», explique Marc Perron, associé directeur pour le Québec. Un rapport d'Omnia AI montrait récemment que des technologies liées à l'intelligence artificielle n'avaient été adoptées que par 16 % des entreprises canadiennes.

La croissance de Deloitte en 2018 a aussi été soutenue en bonne partie par l'appui à la transformation des milieux de travail, de la fonction finance et des chaînes d'approvisionnement dans les entreprises québécoises.

RCGT

En février dernier, RCGT annonçait l'acquisition de FPM360. Cette firme se spécialise en services-conseils centrés sur la fonction finance et s'adresse directement aux chefs de la direction financière. Elle intervient en gestion financière, numérisation de la fonction finance et gestion de la trésorerie. «Nous sommes ravis d'avoir acquis l'expertise et les outils technologiques de FPM360, se réjouit Emilio Imbriglio, président et chef de la direction. L'arrivée de cette cinquantaine de professionnels d'envergure double presque la taille de notre équipe dans ce domaine.»

Cette nouvelle montre que l'entreprise poursuit agressivement son virage numérique. Dans la même veine, en novembre 2018, la Banque Nationale et la BDC commençaient à proposer la plateforme numérique Operio, offrant les services intégrés en comptabilité-conseil pour PME de RCGT, à leurs propres clients. Enfin, RCGT a fait l'acquisition de Laberge Lafleur Brown le 15 janvier dernier, ouvrant un deuxième bureau à Québec.

PwC

Il y a eu du mouvement à la tête de PwC en 2018. L'ex-associé directeur du Grand Montréal, Nicolas Marcoux, est devenu le nouveau chef de direction de PwC Canada. Il est remplacé au Québec par Nochane Rousseau. Employé de la firme depuis vingt ans, ce dernier a fait sa marque dans le secteur des ressources naturelles.

«Au Québec, la stratégie de PwC reste tournée vers le numérique, une intensification de la présence en région et une diversification de l'offre de services-conseils», précise M. Rousseau. Le bureau de Montréal compte désormais une leader de l'innovation, Christine Pouliot. Il a aussi recruté David Trudel comme associé et conseiller technologique. Il sera responsable des stratégies de déploiement de nouvelles technologies chez les clients de PwC.

Présent à Montréal, Québec, Brossard et Gatineau, PwC vise désormais des acquisitions du côté de Laval, du Centre-du-Québec, de l'Estrie et de la Beauce.

EY

En septembre dernier, EY mettait la main sur Nexia Friedman, un cabinet montréalais spécialisé dans les services aux entreprises à capital fermé, doté d'environ 80 professionnels. Ces derniers ont joint les rangs d'EY. Cela hisse le groupe Services aux entreprises à capital fermé du bureau de Montréal parmi les plus grands groupes dans cette spécialité au Québec.

Le 16 janvier dernier, EY Canada annonçait l'ouverture d'un nouveau Centre d'excellence d'EY pour les services en assurance et en actuariat, à Québec et à Toronto. Son objectif sera d'aider les assureurs à transformer leur entreprise afin d'utiliser plus efficacement la technologie, tout en respectant des normes actuarielles et comptables de plus en plus complexes.

«Notre croissance est intimement liée à notre capacité de recruter les meilleurs talents et de leur offrir toutes les occasions de se développer chez nous et de contribuer au succès de nos clients», soutient Anne-Marie Hubert, associée directrice.

Mallette

Mallette poursuit sa stratégie d'élargissement de sa gamme de services afin de devenir un guichet unique pour leurs clients. À titre d'exemple, elle s'est récemment dotée d'une équipe en immigration pour appuyer le recrutement à l'étranger des entreprises québécoises.

La firme a aussi maintenant une division de planification financière pour répondre aux besoins des entrepreneurs en finances personnelles. Mallette dévoilait le 1er janvier dernier l'acquisition du cabinet mauricien Ward et Associés, spécialisé en planification financière et fiscale, en médiation et en notariat. Le cabinet de la notaire Nathalie Dubé a aussi joint les rangs de Mallette, où Mme Dubé occupe désormais le poste de directrice des services juridiques, tout en poursuivant sa pratique notariale.

«Nous sommes maintenant présents dans 30 villes du Québec, ce qui illustre bien la priorité que nous donnons aux services de proximité», conclut Mario Bédard, associé directeur de la région de Québec-Mauricie et président du conseil d'administration de Mallette au Québec.

KPMG

Le cabinet montréalais de KPMG compte désormais sur un département de droit de l'immigration et de la mobilité internationale, développé par la nouvelle associée Me Stéphanie Lipstein. On y retrouve huit spécialistes dans l'équipe de cette avocate experte du droit de l'immigration canadien et américain.

KPMG a par ailleurs acquis, en 2018, la firme de cybersécurité Egyde, basée à Québec. Tous les employés d'Egyde, y compris le président et fondateur Guillaume Clément, se sont joints à la nouvelle entité nommée KPMG-Egyde. Le groupe Cybersécurité de KPMG au Canada compte désormais 7 associés et plus de 40 employés. Dans le monde, KPMG emploie 2 700 professionnels de la sécurité de l'information.

Richter

«L'année 2018 a été l'occasion de faire le point sur la définition de notre clientèle, confie Mindy Mayman, associée au Bureau familial Richter. Ce qui nous distingue, c'est que nous travaillons avec les entrepreneurs et les familles d'affaires. Ce sont leurs besoins qui déterminent notre stratégie.»

L'année 2019 marquera l'entrée en fonction de l'application Richter. Elle permet aux clients d'interagir sur une seule plateforme numérique avec les professionnels de Richter, mais aussi avec d'autres professionnels comme des avocats ou des assureurs.

Le site web a lui aussi été repensé. Les clients peuvent désormais y naviguer à partir de leurs objectifs plutôt que des services qu'offre Richter.

Richter a par ailleurs élevé au rang d'associés deux employés formés dans le cabinet, soit Claude Lessard dans le Groupe Entreprise, et Pritesh Patel, spécialisé en litige, restructuration et insolvabilité.

À la une

Bourse: Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record

Mis à jour le 20/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé lundi.

OpenAI veut changer la voix de ChatGPT, trop proche de celle de Scarlett Johansson

20/05/2024 | AFP

L’entreprise a assuré que la voix de «Sky» n'avait pas été développée en se basant sur la voix de Mme Johansson.

Microsoft intègre l’IA générative directement dans ses PC

20/05/2024 | AFP

Selon Microsoft, plus de 50 millions de «PC IA» seront vendus dans les douze mois à venir.