Les 3 piliers de la croissance

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Octobre 2017

Les 3 piliers de la croissance

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Octobre 2017

Dominique Brown

C'est une fierté pour moi d'avoir été choisi comme ambassadeur pour le mois d'octobre pour traiter du thème de la croissance. La croissance, c'est ce qui me motive comme entrepreneur au jour le jour. C'est à la fois synonyme de création d'emplois et de création de richesse pour le Québec. Si on veut laisser une économie en santé à nos enfants, les entreprises d'ici doivent croître et se démarquer pour prospérer.

Dans un monde où les concepts et les idées se propagent au-delà des frontières à une vitesse folle et où la concurrence peut venir de partout, une entreprise doit croître pour survivre. Comment amorcer une phase de croissance ? Quels sont les éléments essentiels pour réussir une croissance ?

Ma première entreprise, le studio de jeux vidéo Beenox, est passée de 6 employés lors de sa fondation en 2000 à plus de 500 passionnés près d'une dizaine d'années plus tard. Le studio basé à Québec fait maintenant partie de la grande famille d'Activision Blizzard, un des plus importants éditeurs de jeux vidéo du monde.

Par d'heureuses circonstances, j'ai fait l'acquisition de Chocolats Favoris en 2012, la même année où j'ai quitté Beenox. Une clause de non-concurrence m'obligeant à me tenir à l'écart de l'industrie du jeu pour au moins un an, je me suis donné le défi d'amener cette entreprise le plus loin possible à l'intérieur de cette période. En quelques années, Chocolats Favoris est passée de 3 chocolateries dans la région de Québec à 26 chocolateries dans trois provinces canadiennes, en plus de vendre ses produits en épicerie. Alors qu'elle employait environ 70 personnes à l'époque, l'entreprise a dépassé le cap des 1 100 employés dans le réseau cet été. Chocolats Favoris s'est également classée 145e au Canada dans le palmarès canadien PROFIT 500 pour une deuxième année consécutive, avec 482 % de croissance. Et ce n'est pas fini !

Après plus de 17 ans d'expérience comme fondateur et dirigeant d'entreprises en plein essor dans des domaines radicalement différents, je partage avec vous trois principes qui, selon moi, sont à la base d'une croissance réussie.

1. Bien planifier

«Quand on ne sait pas où on va, tous les chemins y mènent», m'a un jour dit Alexandre Taillefer autour d'un verre de vin. Il venait de résumer en une phrase l'importance de bien définir son objectif. Une croissance doit s'inscrire dans un plan articulé autour d'un objectif clairement défini dans le temps. Cet objectif doit être mesuré par des jalons établis sur un calendrier précis. La croissance d'une entreprise peut être très risquée si elle est improvisée. Imaginez-vous piloter vos finances sans budget... Comment savoir si vous faites mieux ou pire que ce qui était prévu ? Il en va de même pour une croissance.

Vous vous demandez par où commencer ? Demandez-vous simplement où vous voudriez être dans cinq ans, dans un monde où vous n'auriez aucune contrainte. Partez de cet objectif et planifiez à rebours les étapes jusqu'à aujourd'hui.

2. Savoir s'entourer

Vous croyez qu'il vous manque quelque chose pour votre croissance ? Il vous manque probablement quelqu'un ! Je ne suis le meilleur dans rien, mais je veux m'entourer des meilleurs dans tout. Lorsque je me suis lancé à la conquête du jeu vidéo, je me débrouillais bien comme programmeur, mais je savais que j'arriverais vite au bout de mon potentiel. J'ai repéré dans mon entourage trois gars aux capacités exceptionnelles qui m'ont accompagné à toutes les étapes importantes de la croissance et qui ont aujourd'hui repris les rênes de l'entreprise. J'ai appliqué le principe selon lequel on embauche toujours des gens meilleurs que soi... et c'est cette équipe qui nous a menés vers le succès, qui a jeté les fondements d'une industrie du jeu forte à Québec et qui assure maintenant la pérennité de Beenox.

Une entreprise, c'est d'abord et avant tout les gens qui la composent. Tout comme au hockey, si vous changez les joueurs d'une équipe gagnante, elle peut s'écrouler. Céder ma place à des gens meilleurs que moi dans des sphères qui me passionnaient a été difficile, mais essentiel à la réussite de notre croissance dans cette industrie. Imaginez à quel point mon équipe a été indispensable quand je suis tombé dans le chocolat alors que je n'y connaissais strictement rien...

3. Se renouveler

Le point de départ de la croissance de bien des entreprises réside dans un avantage concurrentiel unique. Cet avantage est utilisé pour convaincre des bailleurs de fonds de se joindre à l'aventure et de rédiger les prévisions financières.

Or, un concept fort ou un avantage unique, c'est souvent suffisant pour lancer la croissance, mais rarement pour la maintenir. Les concurrents se seront adaptés, et comme il est toujours plus facile de marcher dans une voie déjà tracée, ils pourront copier vos produits ou services en moins de temps qu'il vous en aura fallu pour les créer.

Entretenez une culture d'innovation au sein de votre entreprise. Attention au piège de baisser votre garde pendant que vous avez du succès. Assurez-vous à tout moment d'avoir dans l'entreprise des projets pilotes en quête du «what's next» que vous demanderont vos investisseurs.

Je me propose d'approfondir ces thématiques essentielles à la croissance dans mes prochains articles, à paraître ce mois-ci. Vous pensez que votre entreprise ne peut pas croître ? J'espère vous prouver le contraire !

Dominique Brown
Ambassadeur Les Affaires
OCTOBRE

Président de Chocolats Favoris, plusieurs fois récipiendaire du prix WOW de Léger, leader de croissance - 145e au Canada avec 482 % de croissance au palmarès PROFIT 500 -, EY Entrepreneur Of The Year National Special Award for Product Innovation (Toronto, 2015) et Jeune entrepreneur de l'année du Conseil du patronat du Québec (2015).

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Washington prévoit une croissance de 3,2% en 2019

11/03/2019 | AFP

Elle prévoit aussi davantage de fonds pour la défense et pour le financement d’un mur anti-immigration.

La croissance économique canadienne ralentit au 4e trimestre

01/03/2019 | AFP

La croissance en rythme annuel a été deux fois moins importante que ce que prévoyait la moyenne des économistes.

À la une

À surveiller: Etsy, Chevron et Aritzia

Que faire avec les titres d’Etsy, Chevron et Aritzia? Voici quelques recommandations d'analystes.

Avez-vous un plan de relève?

EXPERT INVITÉ. Un tel plan optimise la valeur de l’entreprise et la valeur successorale de son propriétaire.

10 choses à savoir vendredi

Steve Jobs aurait racheté Disney, comment arrondir ses fins de mois sur Instagram, une appli sur trois vous épie!