Mauritanie: Kinross Gold investit 1 G$ dans deux de ses mines d'or

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Septembre 2017

Mauritanie: Kinross Gold investit 1 G$ dans deux de ses mines d'or

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Septembre 2017

Par Les Affaires PRO

La mine de Tasiast, en Mauritanie

La société torontoise Kinross Gold annonce des investissements de plus de 1 milliard de dollars pour développer deux de ses mines d'or. Des fonds de 590 millions de dollars seront débloqués pour l'expansion de la mine de Tasiast, en Mauritanie, et 445 M$ seront investis dans la mine Round Mountain, au Nevada, pour prolonger sa durée de vie de cinq ans, à 2022. Ces deux projets seront financés avec des liquidités existantes et des flux de trésorerie opérationnels. - Reuters


Europe: Globex investit en Allemagne


La minière torontoise Globex, qui détient plusieurs propriétés en Abitibi et dans la région de Chibougamau, a acquis un ensemble de propriétés de 36 km de long par 5 km de large, pour une superficie de 164 km2 (63,3 mi2), dans l'État de Saxe, dans le sud-est de l'Allemagne. Le projet «le permis de Bräunsdorf» est situé dans le district minier argentifère historique de Freiberg. Il couvre six importants camps miniers argentifères ainsi que cinq camps plus petits ou potentiels. En plus du potentiel argentifère du permis de Bräunsdorf, la zone présente un potentiel d'exploration pour le zinc et le plomb, en particulier dans les camps miniers de Scharfenberg, Grossvoigtsberg, Obergruna, Munzig et Kleinvoigtsberg. - Les Affaires Pro


Estrie: Alliance Magnésium : 140 jours de production


L'entreprise produit du magnésium à partir de serpentine à l'usine de démonstration de Danville, en Estrie. La matière première utilisée est issue des résidus miniers de l'exploitation de l'amiante. Une usine devrait être construite en raison de la production commerciale prévue d'ici 2020. - Les Affaires Pro


Colombie-Britannique: Réouverture possible d'une mine de cuivre


La mine Huckleberry, située dans le nord de la province, a été fermée en 2016 en raison de la baisse du prix des métaux de base. Toutefois, avec la reprise actuelle des prix de certains métaux, les dirigeants de l'entreprise Imperial Metals Corporation, qui détient la mine, évaluent sérieusement la possibilité de la redémarrer. - Burns Lake Lakes District News


Plus à lire sur abonnement dans Les Affaires Pro Mines lesaffaires.com/pro-mines


 

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.