L'après-guerre : les Américains investissent massivement au Canada

Publié le 23/02/2013 à 00:00, mis à jour le 01/03/2013 à 10:39

L'après-guerre : les Américains investissent massivement au Canada

Publié le 23/02/2013 à 00:00, mis à jour le 01/03/2013 à 10:39

La Deuxième Guerre mondiale transforme le Canada et le Québec, en accélérant l'industrialisation de l'économie. Cette effervescence ne s'arrête pas au lendemain de la guerre. Les entreprises américaines, présentes depuis des décennies au pays, continuent d'investir ici. D'ailleurs, de 1945 à 1955, les investissements américains au Canada sont multipliés par trois. Au milieu des années 1950, les stocks cumulatifs des investissements des États-Unis au pays avoisinaient les 50 milliards de dollars canadiens (en dollars de 1985). À l'époque, les débuts de la guerre froide relancent aussi l'industrie de l'armement au Canada. De plus, la collaboration militaire entre Ottawa et Washington devient plus importante que jamais, notamment par la création de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), en avril 1949. Cette alliance regroupe le Canada, les États-Unis et la plupart des pays d'Europe de l'Ouest.

Sources : Le livre du siècle, Éditions Transcontinental/Entreprises Grolier, 1999 ; Musée J. Armand Bombardier ; Peter C. Newman, L'establishment canadien, 1982 ; Peter J. Buckley, Jeremy Clegg, Nicolas Forsans, Kevin T. Reilly, A Simple and Flexible Dynamic Approach to Foreign Direct Investment Growth : Did Canada Benefit From the Free Trade Agreements with the United States ? 2004 ; Dictionnaire de l'économie, Larousse, Le Monde, 2000 ; L'Encyclopédie canadienne ; Les Affaires, «75 ans de vie économique et financière», février 2005 ; Cascades ; ministère des Finances du Québec.

À la une

Le CELI d'Étienne Charest: un emprunt et de l'audace

07:31 | Jean Décary

PLEINS FEUX SUR MON CELI. En mars 2020, Étienne Charest a emprunté pour investir dans son CELI.

Les nouvelles du marché

Il y a 25 minutes | Refinitiv

Vaccination contre Omicron, BMO, croissance de l’emploi aux Etats-Unis, Didi sort du NYSE, et impôt minimum mondial.

Titres en action: BMO, Shell, Softbank

Mis à jour il y a 30 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.