WSP: les analystes montrent un optimisme prudent


Édition du 25 Mai 2022

WSP: les analystes montrent un optimisme prudent


Édition du 25 Mai 2022

Par Denis Lalonde

(Photo: 123RF)

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties. Dans ce numéro, WSP. Choisissez votre camp!

 

Optimiste 

 

  • La progression des revenus et du carnet de commandes de même que l’amélioration des marges bénéficiaires ont été les faits saillants du dévoilement des résultats trimestriels de WSP, selon Jacob Bout, de Marchés des capitaux CIBC. Ce dernier réitère sa recommandation de «surperformance»sur le titre et son cours cible sur un an de 192 $.

  • WSP est en bonne position pour poursuivre sa stratégie de croissance par acquisitions grâce à un bilan financier solide et à une bonne intégration de la société ontarienne Golder, dont l’achat a été finalisé en avril 2021, selon Sabahat Khan, analyste à RBC Marchés des capitaux. Il souligne que la direction de l’entreprise a affirmé en conférence téléphonique qu’elle voyait des occasions d’achat sur les marchés et pensait être en mesure de tirer avantage de l’environnement boursier actuel difficile.

  • L’analyste Benoit Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins, ajoute que WSP pourrait déployer jusqu’à 2 milliards de dollars dans sa stratégie de croissance par acquisitions, grâce à un bon ratio dette nette/BAIIA de 0,8 fois. Selon lui, ce ratio pourrait être augmenté à 2 fois.

 

 

Pessimiste

 

  • Malgré des résultats supérieurs aux prévisions au premier trimestre, l’analyste Chris Murray, d’ATB Marchés des capitaux, réduit ses attentes quant au bénéfice net ajusté pour les exercices 2022 et 2023. Pour 2022, sa cible passe de 5,80 $à 5,50 $, alors que pour 2023, elle passe de 6,33 $à 6,23 $. Son cours cible sur un an est également revu à la baisse, passant de 180 $à 160 $.

  • L’analyste Troy Sun, de Valeurs mobilières Banque Laurentienne, voit globalement d’un oeil positif les résultats trimestriels de WSP. Il se questionne même à savoir pourquoi le titre de la société de services d’ingénierie n’a pas mieux réagi à leur publication. Toutefois, il change sa méthodologie d’évaluation du titre, ce qui réduit son cours cible sur un an de 30 $, qui passe de 215 $à 185 $.

  • Les hausses des taux d’intérêt forcent l’analyste Maxim Sytchev, de la Financière Banque Nationale, à réduire l’évaluation du titre selon un ratio valeur d’entreprise/bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 15 fois, lui qui était auparavant de 17 fois. Son cours cible sur un an passe de 209 $à 180 $.

 

 

 


Sur le même sujet

À surveiller: Apple, McDonald's et WSP

17/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d’Apple, McDonald’s et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

WSP Global met la main sur la firme britannique RSP pour 975M$

L'entreprise estime que l'acquisition fera augmenter son bénéfice d'au moins 15%.

À la une

Bourse: Wall Street en baisse, les taux obligataires se tendent

Mis à jour il y a 14 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour à 08:31 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales s'inquiètent des banques centrales. Wall Street prévoit une baisse.

À surveiller: Walmart, Lightspeed et Alimentation Couche-Tard

Que faire avec les titres de Walmart, Lightspeed et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d’analystes.