Une acquisition «intrigante» pour Adobe


Édition du 12 Octobre 2022

Une acquisition «intrigante» pour Adobe


Édition du 12 Octobre 2022

Par Denis Lalonde

(Photo: 123RF)

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties. Dans ce numéro, Adobe. Choisissez votre camp!

 

Optimiste

  • L’entreprise de logiciels Adobe (ADBE, 282,81 $US) a récemment annoncé l’acquisition du concepteur de plateformes de design et de prototypage Figma pour un montant de 20 milliards de dollars américains. La taille et l’évaluation sont positives pour le secteur des logiciels et renforcent la thèse selon laquelle les grandes entreprises du secteur sont prêtes à payer le gros prix pour acquérir des actifs de qualité, selon Nick Altmann, de la Banque Scotia.

  • Matthew Swanson, de RBC Marchés des capitaux, conserve sa recommandation de «surperformance»sur le titre. Il souligne qu’Adobe a montré sa résilience en dévoilant de solides résultats trimestriels malgré le contexte macroéconomique difficile.

  • L’offre diversifiée et étoffée d’Adobe continue de positionner l’entreprise comme une candidate à une croissance pluriannuelle supérieure à 10 %. La récurrence des revenus d’abonnements aux services d’Adobe est supérieure à 90 %, ce qui offre un bon profil financier à grande échelle, analyse Mark R. Murphy, de JP Morgan.

 

 

Pessimiste

  • L’analyste Keith Bachman, à BMO Marchés des capitaux, préfère rester sur les lignes de côté pour Adobe. Il estime que Figma constitue une transaction «intrigante». Selon lui, le prix d’achat, le moment de la transaction et l’effet de dilution qui en résulte soulèvent beaucoup de questions.

  • Même s’il voit l’achat de Figma comme positif à long terme, Brad Sills, analyste à Bank of America, estime qu’elle constitue un fardeau à court terme, car l’entreprise paie 50 fois les revenus récurrents prévus de l’exercice 2022, ce qu’il juge trop cher. Il abaisse sa recommandation sur le titre d’«achat»à «neutre»et son cours cible sur un an passe de 450 $US à 350 $US.

  • Les résultats trimestriels d’Adobe ont été conformes aux prévisions de l’analyste Kirk Materne, d’Evercore ISI. Il ajoute lui aussi qu’il est difficile de justifier un prix d'achat aussi élevée dans un marché où les évaluations de l’industrie du logiciel reculent jour après jour. Il conserve sa recommandation de «surperformance», mais réduit son cours cible sur un an, qui passe de 475$US à 350$US.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Loblaw, Groupe MTY et Tesla

10:13 | Catherine Charron et Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Loblaw, Groupe MTY et Tesla? Voici des recommandations d'analystes.

La Bourse de Toronto en baisse en fin de matinée mardi

Mis à jour il y a 38 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a ouvert en ordre dispersé, aidée par les résultats de sociétés.

OPINION Les nouvelles du marché du mardi 16 avril
Mis à jour à 08:53 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 16 avril
Mis à jour à 08:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril
Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

À la une

Après de nombreuses annonces, le budget fédéral dévoilé mardi

Mis à jour à 09:28 | La Presse Canadienne

Chrystia Freeland devrait présenter le budget fédéral vers 16 heures à la Chambre des communes.

Voici ce que l'on sait déjà du budget fédéral 2024

Logement, intelligence artificielle ou crédits d'impôt... voici un résumé de ce qui a déjà été annoncé.

«Les employeurs ont une obligation de transparence»

Mis à jour il y a 21 minutes | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Il faut un effort délibéré et explicite pour communiquer avec les employés.»