Savaria: une ascension potentiellement cahoteuse


Édition du 13 Avril 2022

Savaria: une ascension potentiellement cahoteuse


Édition du 13 Avril 2022

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties. Dans ce numéro, Savaria. Choisissez votre camp!

 

Optimiste

  • Après une année 2021 marquée par des soucis d’approvisionnement et l’acquisition de Handicare, la spécialiste de l’équipement adapté aux personnes à mobilité réduite, Savaria, semble sur la bonne voie pour que ses revenus grimpent en 2022, croit Michael Doumet de la Banque Scotia. Il rapporte que la direction mise sur une augmentation de ses ventes de 17 %, et sur un bond de la marge de son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de près de 80 points de base par rapport au précédent exercice.

  • Cette hausse sera en partie attribuée à la flambée de ses tarifs pour gommer l’effet de l’inflation sur ses coûts de transport et des matériaux, qui ont fait glisser ses marges en 2021, rappelle Zachary Evershed de la Financière Banque Nationale. Ambitieuse, Savaria a aussi réitéré qu’en 2025, elle s’attend à ce que la marge de son BAIIA ajusté atteigne 20 %.

  • En générant un meilleur BAIIA, l’entreprise pourra donc reposer sa croissance davantage sur ses flux de trésorerie, ce qui lui permettra de rembourser sa dette plus rapidement qu’en 2021.

 

 

Pessimiste

  • Malgré cette confiance en ses moyens, Zachary Evershed croit que les soucis d’approvisionnement devraient à nouveau peser sur les résultats de Savaria, ce pour quoi il retranche ses prévisions à l’égard de la marge de son BAIIA, faisant passer son cours cible de 24,50 $à 23,50 $.

  • Derek J. Lessard, de Valeurs mobilières TD, sabre encore plus son cours cible, qui glisse de 26 $à 22 $, à cause de la conjoncture économique. Il réduit les branches inférieure et supérieure de la fourchette dans laquelle devrait se situer le multiple du ratio entre la valeur de Savaria et son BAIIA entre 12 fois et 13 fois.

  • L’analyste de la TD ajoute que le bénéfice par action plus bas que prévu que la société a dévoilé au quatrième trimestre de l’exercice 2021 est le fruit de l’«augmentation de l’amortissement de l’acquisition de Handicare, après une évaluation plus juste de ses immobilisations incorporelles».

 

 


Sur le même sujet

À surveiller: H2O Innovation, Lassonde et Savaria

16/05/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de H2O Innovation, Lassonde et Savaria? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Savaria, Dialogue et Air Canada

25/03/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Savaria, Dialogue et Air Canada? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Renversement de Roe v. Wade: verra-t-on du «tourisme de l'avortement» au Canada?

Il y a 38 minutes | La Presse Canadienne

Le Canada devrait se préparer à une augmentation potentielle du tourisme médical.

Le rêve américain semble bel et bien mort

BLOGUE INVITÉ. Ce rêve fut la raison d’arrivée pour des millions d’immigrants en quête d’un avenir meilleur.

«Comment ne plus avoir de trous de mémoire au travail?»

MAUDITE JOB! «Au travail, je ne cesse d'oublier des choses importantes. Comment devenir moins tête en l'air?»