Produits forestiers Résolu: des analystes touchent du bois


Édition du 16 Février 2022

Produits forestiers Résolu: des analystes touchent du bois


Édition du 16 Février 2022

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties. Dans ce numéro, Produits forestiers Résolu. Choisissez votre camp!

 

Optimiste

 

  • RBC Marchés des capitaux se réjouit que la montréalaise Produits forestiers Résolu révise sa stratégie pour sa Division du papier tissu, qui a généré des pertes de 24 millions de dollars américains (M$US) en 2021, alors qu’elles étaient de l’ordre de 1 M$US en 2020, rapporte Paul C. Quinn.

  • Aussi, son usine de pâte et papier de Calhoun, au Tennessee, caduque depuis février 2022, ne pèsera plus sur son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA).

  • Sans ce poids de 15 M$US, Benoit Laprade, de la Banque Scotia, s’attend même à un bond de 25 M$US à 30 M$US de son BAIIA entre les exercices 2021 et 2022.

  • Disposant de 950 M$US en liquidités — et d’une dette de 190 M$US —, Produits forestiers Résolu a la latitude nécessaire pour accélérer la croissance de sa Division du bois d’oeuvre, prévoit Hamir Patel. De plus, la demande pour ce matériel de construction devrait encore grimper de 1,6 M$US au cours des deux prochaines années, ce qui alimentera ses flux de trésorerie libres.

 

 

Pessimiste

 

  • Ce qui a principalement déçu les analystes lors du dévoilement des résultats trimestriels de Produits forestiers Résolu, le 3 février 2022, c’est la piètre performance de son BAIIA. Selon l’analyste de la Banque Scotia, il a été plombé par des pertes de 21 M$US dans sa Division du papier, de 10 M$US dans celle de la pulpe, de 28 M$US du côté du bois, ainsi que par des dépenses administratives de 8 M$US. C’est notamment pourquoi Benoit Laprade fait passer son cours cible à 18,50$US, lui qui était de 20$US.

  • La hausse de ses coûts d’exploitation et ses défis de production ont freiné l’activité de ses divisions du papier et de la pulpe, selon Paul C. Quinn, de RBC Marchés des capitaux. La direction estime toutefois que ces pressions devraient s’estomper au cours des prochains trimestres.

  • Néanmoins, Hamir Patel révise aussi à la baisse son BAIIA anticipé pour les exercices de 2022 et de 2023, de 14 %, à 610 M$US, et de 6 %, à 416 M$US respectivement. Au premier trimestre de 2022 seulement, les hausses de coûts feront glisser son BAIIA à 185 M$US, plutôt que de demeurer à 275 M$US.

 

Sur le même sujet

Entente de principe pour Unifor dans les scieries de Résolu

Mis à jour le 15/07/2022 | La Presse Canadienne

Ces 1000 salariés seront maintenant appelés à se prononcer sur l’entente de principe dans les prochains jours.

Le syndicat Unifor conclut une entente de principe avec Produits forestiers Résolu

Les modalités n’ont pas été dévoilées. La proposition sera soumise à l’approbation des travailleurs de Résolu.

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

16:43 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

17:00 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.