Importante acquisition pour Stingray


Édition du 19 Janvier 2022

Importante acquisition pour Stingray


Édition du 19 Janvier 2022

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties. Dans ce numéro, Stingray. Choisissez votre camp!

 

Optimistes

 

  • Stingray commence l’année en lion en acquérant InStore Audio Network, le plus important réseau audio commercial des États-Unis. Cette transaction plaît tant à Desjardins qu’elle fait grimper son cours cible de 0,25 $, à 9,25 $. Grâce à cette nouvelle expertise en publicité audio notamment, elle pourrait toucher des revenus supplémentaires de près de 20 millions de dollars (M$), et permettre à sa Division des affaires de générer 70 M$ annuellement, estime l’analyste Kevin Krishnaratne.

  • Drew McReynolds, de RBC Marchés des capitaux, souligne que cet achat de 59 M$ qui élargit son réseau multimédia commercial à 18 000 adresses pourrait créer des occasions d’affaires des deux côtés de la frontière canado-américaine. Si le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement d’InStore Audio Network représente bel et bien 40 % de ses revenus, il s’attend à ce que cette acquisition bonifie la valeur de l’actif net de Stingray.

  • La société accroît donc non seulement sa présence chez nos voisins du Sud, mais elle met aussi la main sur le «talent nécessaire pour alimenter une prochaine croissance aux États-Unis», écrit Robert Beck, de Marchés des capitaux CIBC. L’analyste trouve aussi très alléchant le rendement de près de 16 % des flux de trésorerie d’InStore Audio Network prévu au cours de l’exercice de 2023.

 

 

 

Pessimistes

 

  • Bien qu’il anticipe aussi que ce partenariat devrait générer davantage de revenus en «modernisant l’offre d’InStore Audio Network et son infrastructure technologique», l’analyste de la Financière Banque Nationale, Adam Shine, estime que les économies de coûts tirées de cette entente seront marginales pour la nouvelle entité.

  • Les investisseurs devront s’armer de patience, puisque Stingray ne devrait pas profiter immédiatement de la création de ses synergies, précise Robert Beck de Marchés des capitaux CIBC. Néanmoins, cette importante acquisition devrait servir de détonateur pour l’entreprise qui tente de relancer sa croissance.

  • À l’instar de nombreux autres analystes qui se sont penchés sur cette transaction, Drew McReynolds, de RBC Marchés des capitaux, ne fait pas bouger son cours cible, et ce, même s’il voit d’un bon œil cette acquisition. 

 

Sur le même sujet

À surveiller: Stingray, Dollarama, et Apple

Que faire avec les titres de Stingray, Dollarama et Apple? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller : Groupe Stingray, Snap et Lion Électrique

19/10/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Groupe Stingray, Snap et Lion Électrique ? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Après avoir créé votre site, protégez-le!

SatelliteWP a développé un outil gratuit pour vérifier si vous êtes à risque d’une cyberattaque.

Le futur véhicule coté de Trump visé par une enquête fédérale

12:18 | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.

Ukraine: un missile russe frappe un centre commercial, Zelensky réclame le soutien du G7

Mis à jour à 11:31 | AFP et La Presse Canadienne

L’armée russe tentait lundi de pousser son avantage dans l'est de l'Ukraine.