Cogeco Communications: des projets de croissance aux résultats incertains


Édition du 24 Janvier 2024

Cogeco Communications: des projets de croissance aux résultats incertains


Édition du 24 Janvier 2024

Par Charles Poulin

(Photo: La Presse Canadienne)

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties. Dans ce numéro, Cogeco Communications. Choisissez votre camp!

 

Optimiste

  • L’analyste Tim Casey, de BMO Marchés des capitaux, regarde du côté du développement de la croissance d’Internet haute vitesse à Cogeco Communications (CCA, 61,33 $). Si le développement au Québec est presque terminé, il indique que des projets se préparent en Ontario, ce qui devrait appuyer une trajectoire de croissance continue.

  • L’analyste Drew McReynolds, de la Banque Royale, voit de la valeur dans le titre de l’entreprise. Il cherche toutefois à obtenir une meilleure visibilité au sujet des catalyseurs potentiels qui pourraient inclure une augmentation plus élevée que prévu dans l’expansion du réseau Internet haute vitesse ou l’arrivée du sans-fil dans les marchés ruraux.

  • Cogeco Communications continue de bien exécuter son plan malgré un environnement difficile, note pour sa part l’analyste de Marchés des capitaux CIBC, Stephanie Price. Selon elle, la direction a entre autres amélioré l’efficience d’exploitation et regarde du côté du sans-fil et de l’expansion de son réseau Internet pour propulser sa croissance.

 

Pessimiste

  • La société se démarque de ses compétiteurs américains, mais pas de la bonne manière, estime Maher Yagi, analyste à la Banque Scotia. L’entreprise québécoise a vu le nombre de ses abonnés au téléphone, à la vidéo et à Internet chuter d’environ 8 % au cours des trois derniers trimestres, rappelle-t-il.

  • Jérôme Dubreuil, de Valeurs mobilières Desjardins, n’anticipe pas que les projets de croissance de l’entreprise rapportent de solides rendements sur le capital investi à moyen terme. Il appuie la stratégie d’entrer dans le marché de la téléphonie mobile étant donné l’importance grandissante des bouquets et de la convergence des réseaux, mais cela ne veut pas dire que son portefeuille est bien positionné pour profiter de la tendance.

  • L’analyste Adam Shine, de la Financière Banque Nationale, est aussi sceptique relativement au marché américain. Les résultats du premier trimestre de Cogeco Communications en ont d’ailleurs vécu les répercussions à cause du synchronisme des augmentations de tarifs.

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour à 18:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

10:10 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour à 18:11 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.