Sauvé par le commerce électronique

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Novembre 2015

Sauvé par le commerce électronique

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Novembre 2015

Par Les Affaires

Le propriétaire de la quincaillerie Home Hardware de Saint-Julie, Michel Robidoux, investit un million de dollars dans l’agrandissement de son commerce. [Photo : JC Gagnon]

MONTÉRÉGIE


Sauvé par le commerce électronique


Michel Robidoux, propriétaire de la quincaillerie Home Hardware de Sainte-Julie, revient de loin. L'entrepreneur, qui s'apprête à investir un million de dollars dans l'agrandissement de ses locaux, a frôlé la faillite il y a trois ans. Le commerce en ligne a représenté sa planche de salut et a permis de donner un nouvel élan à sa quincaillerie. «En 2012, trois ans après avoir ouvert nos portes, nous avons tenté l'aventure du Web en écoulant nos stocks par Internet afin de payer nos dettes», raconte Michel Robidoux. Du jour au lendemain, l'homme d'affaires et sa conjointe ont consacré des centaines d'heures à afficher sur Internet les produits qu'ils avaient à vendre. Et les résultats ne se sont pas fait attendre. «Nos produits se sont écoulés en un temps record auprès de clients qui provenaient d'un peu partout au Québec», dit-il. Ses ventes ne cessent d'augmenter depuis. L'année 2015 n'est pas encore terminée que ses ventes ont déjà augmenté de 40 % par rapport à l'an dernier. Il a notamment remporté un prix de l'Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction. — L’INFORMATION,SAINTE-JULIE


ABITIBI-TÉMISCAMINGUE


Mine Éléonore : la production d’or double


Le dernier trimestre a été plus que favorable à la mine Éléonore, de Goldcorp, tandis que la production d’or a bondi de 98% par rapport au trimestre précédent. Ainsi, pour la période qui s’est terminée le 30 septembre, la mine a produit 86 700 onces d’or à un coût moyen de production de 974 $ US l’once. Au trimestre précédent, clos le 30 juin, elle avait produit 43 800 onces d’or au coût de à 1 656 $ US l’once. Goldcorp attribue ces résultats à l’ajout de deux chantiers souterrains, pour un total de quatre. — LE CITOYEN, ROUYN-NORANDA


MAURICIE


Bioraffinerie : La Tuque retourne en Europe


Après un premier voyage qualifié de fructueux par la Ville de La Tuque l’automne dernier, une délégation de la municipalité retourne en Europe afin de faire progresser le projet de construction d’une bioraffinerie. Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, souhaite mettre en valeur les 650 000 tonnes de résidus forestiers disponibles annuellement sur son territoire. « C’est un projet de longue haleine, on parle de cinq à sept ans, mais déjà, je trouve que ça va vite, ça va bien et j’en suis très fier», a dit M. Beaudoin — L’ÉCHO, LA TUQUE


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.