Le Québec en bref

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Septembre 2017

Le Québec en bref

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Septembre 2017

Par Les Affaires

Le projet de TGOD est évalué à 40 millions de dollars et la superficie des installations pourrait atteindre 820 000 pieds carrés.

MONTÉRÉGIE
Projet de 40 M$ pour la production de cannabis à Salaberry-de-Valleyfield

L’entreprise ontarienne The Green Organic Dutchman (TGOD) a acquis des terrains totalisant 3,2 millions de pieds carrés à Salaberry-de-Valleyfield pour y produire du cannabis médicinal. Le projet est évalué à 40 millions de dollars (M$) et la superficie des installations pourrait atteindre 820 000 pieds carrés. Les travaux de la phase 1 devraient débuter dès cet automne. L’entreprise a choisi de s’installer à Salaberry-de-Valleyfield en raison notamment de la proximité de la centrale hydroélectrique Beauharnois, grâce à laquelle elle pourra compter sur un tarif préférentiel de 0,04 $ du kilowattheure de la part d’Hydro-Québec. L’approvisionnement en eau et en gaz naturel, ainsi que la localisation stratégique sur le plan du transport, sont également des incitatifs de taille pour TGOD. « Cette propriété jouera un rôle de premier plan en vue de nous permettre de devenir un des producteurs de cannabis à meilleur coût du pays », affirme le président de TGOD, Csaba Reider. L’entreprise a déjà des installations à Hamilton, en Ontario, dont la production de cannabis médicinal est reconnue par le gouvernement fédéral. Ses nouvelles installations québécoises porteraient sa capacité de production annuelle à 116 000 kilogrammes. Le Soleil de Valleyfield, Salaberry-de-Valleyfield

 

GASPÉSIE
La Haute-Gaspésie prend les moyens pour mieux se vendre 

Le CLD de la Haute-Gaspésie a présenté la nouvelle image de marque de la MRC, qui sera propulsée aux quatre coins du pays, ainsi que son plan d’action socioéconomique. Le slogan choisi pour cette nouvelle image de marque, « La Haute-Gaspésie, esprit libre », se veut un clin d’œil à la liberté d’agir et de se développer dans un milieu stimulant et ouvert à l’entrepreneuriat, le tout dans un décor enchanteur. Pour sa part, le plan d’action socioéconomique repose sur trois priorités, soit l’amélioration du milieu de vie en lien avec le monde scolaire, la stimulation de l’entrepreneuriat local et le développement du tourisme quatre saisons. L’Avantage Gaspésien, Matane

 

CAPITALE-NATIONALE
La Ville de Québec bonifie son aide aux commerces

La Ville de Québec a dévoilé une initiative visant à soutenir la croissance et la pérennité du commerce sur le territoire de l’agglomération urbaine. Le Plan commerce 2017-2020 est doté d’une enveloppe de près de 8 M$ pour les trois prochaines années. Certaines des mesures qu’il contient sont simplement renouvelées, mais les deux tiers des sommes allouées proviendront d’argent frais puisé dans le nouveau fonds de la capitale. « Une des mesures phares du plan est d’encourager et de stimuler le virage numérique des commerçants avec la mise sur pied d’un programme de soutien, qui offrira de la formation et du mentorat à plus de 100 entreprises chaque année », souligne le maire Régis Labeaume. Le Québec Express, Québec


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Quel est le plan B pour nos héros du système de santé?

Il y a 37 minutes | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est qu'ils sont plus fragiles que ce qu'on croit, selon une étude cosignée par un chercheur de McGill.

COVID-19: attention, trop de PME anticipent une reprise normale

03/04/2020 | François Normand

ANALYSE - La reprise sera très différente des précédentes, car il faut rétablir la confiance économique et sanitaire.

« No pain, no gain »

03/04/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si investir en Bourse et y faire de l’argent était facile, tous les investisseurs seraient millionnaires.