Première entente formelle pour Arianne Phosphate

Offert par Les Affaires


Édition du 06 Octobre 2018

Première entente formelle pour Arianne Phosphate

Offert par Les Affaires


Édition du 06 Octobre 2018

Par Marie-Pier Frappier

SAGUENAY-LAC-ST-JEAN

[Photo: Facebook / Ariane Phosphate]

Arianne Phosphate a annoncé sa première entente formelle pour la vente de son concentré d'apatite à un «acteur réputé de l'industrie». Le client européen - non identifié en vertu d'une entente de confidentialité - s'engage à acheter du concentré de phosphate qui sera acheminé à ses installations pour être transformé en divers produits phosphatés. «Cet accord est un jalon important pour notre société», a dit Brian Ostroff, chef de la direction d'Arianne Phosphate. «Nous disposons désormais d'un modèle sur la manière de passer d'un protocole d'entente à un accord formel ainsi que du processus qu'il faut pour y parvenir», a-t-il ajouté. Rappelons qu'en août dernier, les experts du ministère de l'Environnement du Québec ont émis de sérieuses réserves à l'égard du projet de mine de phosphate du Lac à Paul. Selon les prévisions de la Banque mondiale, le prix de la tonne de phosphate tourne autour de 100 $.

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La longue quête du financement

30/04/2018 | Pierre Théroux

Arianne Phosphate faisait face à un dilemme. Pour convaincre les institutions financières du ...

Miser sur de nouveaux filons

24/04/2018 | Pierre Théroux

Si les métaux précieux restent les substances les plus recherchées au Québec, l'exploration ...

À la une

Bourse: Wall Street mise sur la reprise économique

Mis à jour le 02/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La levée graduelle des mesures de restriction l’emporta sur les inquiétudes liées aux tensions.

Titres en action: Molson Coors, Zynga, Facebook

Mis à jour le 02/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les vendeurs d'armes à feu flambent à Wall Street

02/06/2020 | AFP

Le nombre de dossiers déposés pour une vérification des antécédents avant l’achat d’une arme à feu a déjà augmenté.