Rockfest Amnesia doit gérer la croissance… et le cachet des artistes

Publié le 05/06/2015 à 12:12

Rockfest Amnesia doit gérer la croissance… et le cachet des artistes

Publié le 05/06/2015 à 12:12

Par Claudine Hébert

Le Rockfest Amnesia de Montebello est l’un des festivals qui connaît une croissance fulgurante au Québec.


Retour au dossier: Le Québec des grands événements


De 500 spectateurs lors de la première édition en 2005, ils ont été plus de 200 000 à fouler la marina de Montebello l’an dernier. Et Alex Martel, promoteur de ce festival de musique rock, s’attend à une foule de la même importance pour la 10e édition, présentée du 18 au 21 juin.


The Offspring, Linkin Park et System of a Down figurent notamment parmi les grandes vedettes de passage pour le 10e anniversaire du festival.


« Jamais on n’a vu autant de monde à Montebello, ni ailleurs dans la Petite-Nation », soutient Alex Martel. Âgé de 28 ans, M. Martel a remporté le prix de la relève touristique lors des Grands Prix du Tourisme 2014.


En franchissant le cap des 200 000 spectateurs, le festival Rockfest Amnesia est devenu le plus important événement touristique de l’Outaouais, un titre détenu jusqu’ici par le Festival des Montgolfières de Gatineau.


Ce succès n’est pas sans causer des maux de tête au jeune promoteur. Son principal défi : payer le copieux dépôt qu’exigent les artistes à la signature des contrats, bien avant les premières rentrées d’argent. À ce défi, s’est ajoutée la récente chute du dollar canadien. Étant donné que la programmation représente 75% du budget, le taux de change a corsé le portrait.


Il faut savoir que près de 95% des 10 millions de dollars du budget de ce festival repose sur quelques commandites et sur les revenus autogérés : vente de billet, de nourriture, de consommation de bières et location de terrains de camping. Le village et les champs de Montebello sont envahis par plus de 20 000 tentes durant l’événement. Et les motorisés seront acceptés cette année.


Plus de la moitié des festivaliers proviennent de l’extérieur du Québec, notamment de l’Ontario, des Maritimes et des États du nord-est des États-Unis. « Depuis cinq ans, on a des festivaliers qui proviennent des cinq continents », soulève Alex Martel.


La plupart des établissements d’hébergement entre Ottawa et Lachute affichent complet pendant la durée du festival. L’événement représente plus de 10 M$ en retombées économiques pour la région.


L’an dernier, le festival a tout de même enregistré un important déficit. Un montant dans les six chiffres, soulève Alex Martel sans vouloir en dire davantage.


Le promoteur espérait une subvention substantielle de Tourisme Québec. Elle s’est avérée bien moindre de ce qu’il attendait. « J’avais pourtant en main une étude économique qui m’a coûté 30 000$ à produire. Cette étude me hissait parmi les événements majeurs de la province. Mais ça n’a pas suffi », indique le promoteur, qui a redoublé d’effort cette année pour la vente de billets.


Pour la première fois, Alex Martel a envoyé des courriels personnalisés à tous les acheteurs de billet en ligne. Soit 75% de sa clientèle. « Je leur ai même envoyé une carte postale signée à chacun pour souligner l’importance de leur présence », rapporte Alex Martel qui espère que cette approche portera fruit.


Rockfest Amnesia en chiffres


Budget : 10 M$
Festivaliers : 200 000, dont plus de 50% hors-Québec
Durée de l’événement : 4 jours
Retombées économiques estimées : 10 M$


Retour au dossier: Le Québec des grands événements

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le Québec doit mieux intégrer ses immigrants, dit l'Institut du Québec

Le poids démographique du Québec au sein du Canada passera de 22,6% à 20,2% en 2040.

Cette PME veut transformer le marché des terres rares

08/05/2019 | François Normand

Elle a commencé à faire de la deuxième transformation de ces éléments présents dans les voitures électriques.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.