ALÉNA: les conséquences économiques de sa disparition

Publié le 27/11/2017 à 12:25

ALÉNA: les conséquences économiques de sa disparition

Publié le 27/11/2017 à 12:25

Par La Presse Canadienne

La disparition de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) retrancherait environ un demi-point de pourcentage à l'économie du Canada, conclut un nouveau rapport.

La fin de l'ALÉNA amputerait 0,55% au PIB canadien, chasserait entre 25000 et 50000 Canadiens du monde du travail et réduirait les importations de 2,8%, selon Dan Ciuriak, l'ancien responsable des modèles informatiques d'Affaires mondiales Canada.

Maintenant consultant privé, M. Ciuriak analyse depuis plusieurs semaines les chiffres pour le compte du groupe de recherche CD Howe.

Les dommages évoqués dans son rapport sont comparables à un ralentissement économique important, mais nettement inférieurs à la réduction de 2,5 pour cent du PIB qu'il envisageait lors d'une entrevue le mois dernier, au début de ses travaux.

M. Ciuriak explique que les dégâts seront presque entièrement annulés si l'accord de libre-échange conclu entre le Canada et les États-Unis en 1987 est rétabli.

Il a aussi déterminé que la survie du partenariat entre le Canada et le Mexique n'aurait qu'un impact mitigé sur les dommages causés par un retrait des États-Unis.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Énergie 4.0: des centaines de milliards d'investissements

15/10/2019 | François Normand

L'industrie modernisera le réseau électrique en Amérique du Nord. Il y aura des gains, mais aussi des risques.

Actifs échoués: les hydrocarbures canadiens sont-ils à risque?

12/10/2019 | François Normand

ANALYSE - Les énergies fossiles risquent de devenir l'équivalent des lignes fixes pour la téléphonie mobile.

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

19/10/2019 | François Normand

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.