WSP profite de la hausse des investissements en infrastructures


Édition du 15 Juin 2022

WSP profite de la hausse des investissements en infrastructures


Édition du 15 Juin 2022

WSP sera en charge de la réfection de la Colline du Parlement, le plus grand projet de restauration patrimoniale en cours au Canada. (Photo: 123RF)

INGÉNIEURS. Les opérations canadiennes de WSP ont montré une croissance organique annuelle de 13 % au cours du quatrième trimestre de 2021 et du premier trimestre de 2022. « En tenant compte de l’acquisition de Golder, la croissance de notre carnet de commandes canadien a augmenté de près de 75 % entre le premier trimestre 2021 et le premier trimestre 2022 », précise le président et chef de la direction, Alexandre L’Heureux.

L’acquisition de la firme Golder en 2021 a ajouté 7000 employés à WSP, dont environ 2000 au Canada. En juin dernier, l’entreprise a annoncé l’acquisition de John Wood Group, une firme américaine spécialisée en environnement et en infrastructure, qui emploie 6000 consultants en environnement dans plus de 10 pays. 
« Nous sommes devenus le leader mondial dans le secteur de la terre et de l’environnement, avec environ 20 000 professionnels, indique Alexandre L’Heureux. C’était l’un des objectifs de notre plan stratégique de 2018. C’est d’autant plus important que ce secteur d’activité est devenu encore plus porteur de croissance aujourd’hui qu’en 2018. »
Le chef de la direction de WSP soutient que l’environnement constitue une force de la firme, en raison de son expertise, mais aussi de ses engagements. Celle-ci souhaite atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2040. Elle s’emploie également à améliorer la performance environnementale de ses ouvrages.
Alexandre L’Heureux donne l’exemple de la réfection de la Colline du Parlement, le plus grand projet de restauration patrimoniale en cours au Canada. « Ces travaux permettront de diminuer de 75 % l’utilisation d’électricité du bâtiment et de réduire de moitié sa consommation d’eau », souligne-t-il.

L’acquisition de la firme Golder en 2021 a ajouté 7000 employés à WSP, dont environ 2000 au Canada. En juin dernier, l’entreprise a annoncé l’acquisition de John Wood Group, une firme américaine spécialisée en environnement et en infrastructure, qui emploie 6000 consultants en environnement dans plus de 10 pays. 

« Nous sommes devenus le leader mondial dans le secteur de la terre et de l’environnement, avec environ 20 000 professionnels, indique Alexandre L’Heureux. C’était l’un des objectifs de notre plan stratégique de 2018. C’est d’autant plus important que ce secteur d’activité est devenu encore plus porteur de croissance aujourd’hui qu’en 2018. »

Le chef de la direction de WSP soutient que l’environnement constitue une force de la firme, en raison de son expertise, mais aussi de ses engagements. Celle-ci souhaite atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2040. Elle s’emploie également à améliorer la performance environnementale de ses ouvrages.

Alexandre L’Heureux donne l’exemple de la réfection de la Colline du Parlement, le plus grand projet de restauration patrimoniale en cours au Canada. « Ces travaux permettront de diminuer de 75 % l’utilisation d’électricité du bâtiment et de réduire de moitié sa consommation d’eau », souligne-t-il.

À la une

Les chefs de parti donnent un dernier coup à la veille du scrutin

Mis à jour à 18:20 | La Presse Canadienne

Plusieurs chefs se sont rendus dans des circonscriptions où se déroulent des luttes serrées à la veille du scrutin.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la relève manufacturière

Édition du 21 Septembre 2022 | Catherine Charron

La question de François-Xavier Tétreault, cofondateur des équipements Ostrya.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la transition énergétique

Édition du 21 Septembre 2022 | François Normand

La question de Patrick Decostre, président et chef de la direction de Boralex.