Stantec aide le Québec à s'adapter aux changements climatiques


Édition du 15 Juin 2022

Stantec aide le Québec à s'adapter aux changements climatiques


Édition du 15 Juin 2022

Isabelle Jodoin, vice-présidente principale pour le Québec pour Stantec (Photo: courtoisie)

INGÉNIEURS. En 2022, Corporate Knights a fait entrer Stantec dans le 1 % des entreprises mondiales affichant la meilleure performance en développement durable. Elle est même la première dans son secteur d’activité. Elle est aussi la seule firme d’ingénierie à avoir reçu la note A- du Carbon Disclosure Project —un organisme britannique qui étudie l’impact environnemental des entreprises — pour sa contribution à un avenir durable.

Stantec contribue effectivement à l’adaptation aux changements climatiques et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle s’est elle-même engagée à atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2030 dans toutes les régions où elle agit. « Ce n’est pas uniquement l’affaire de nos groupes environnement ou bâtiment ; tous nos talents contribuent aux innovations exigées par les changements climatiques, la gestion de l’eau ou encore la restauration des écosystèmes », explique Isabelle Jodoin, vice-présidente principale pour le Québec.
En 2021, la firme a aidé la Ville de Drummondville, ainsi que des autorités portuaires et le ministère des Transports du Québec à élaborer des plans d’adaptation climatique. À Drummondville, elle a aussi conçu la future usine de traitement des eaux usées, qui constitue le plus grand projet d’infrastructure de l’histoire de la municipalité. 
Stantec travaille également à la conception préliminaire du nouveau pont de l’île d’Orléans. « C’est un bon exemple de conception qui tient compte des effets à venir des changements climatiques, souligne Isabelle Jodoin. On adapte l’ouvrage à la probable montée des eaux du fleuve ou encore à des variations de température plus fortes qu’auparavant, pour assurer sa résilience. »

Stantec contribue effectivement à l’adaptation aux changements climatiques et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle s’est elle-même engagée à atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2030 dans toutes les régions où elle agit. « Ce n’est pas uniquement l’affaire de nos groupes environnement ou bâtiment ; tous nos talents contribuent aux innovations exigées par les changements climatiques, la gestion de l’eau ou encore la restauration des écosystèmes », explique Isabelle Jodoin, vice-présidente principale pour le Québec.

En 2021, la firme a aidé la Ville de Drummondville, ainsi que des autorités portuaires et le ministère des Transports du Québec à élaborer des plans d’adaptation climatique. À Drummondville, elle a aussi conçu la future usine de traitement des eaux usées, qui constitue le plus grand projet d’infrastructure de l’histoire de la municipalité. 

Stantec travaille également à la conception préliminaire du nouveau pont de l’île d’Orléans. « C’est un bon exemple de conception qui tient compte des effets à venir des changements climatiques, souligne Isabelle Jodoin. On adapte l’ouvrage à la probable montée des eaux du fleuve ou encore à des variations de température plus fortes qu’auparavant, pour assurer sa résilience. »

Sur le même sujet

WSP fait l'acquisition de la firme suisse BG Bonnard & Gardel

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé lors de l’annonce de la transaction.

Pas juste une femme trans

07/11/2022 | Ruby Irene Pratka

DIVERSITÉ AU TRAVAIL. Béthanie Cloutier ne veut pas porter seulement l'étiquette de femme trans.

À la une

À surveiller: Open Text, BCE et D2L

09:09 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Open Text, BCE et D2L? Voici quelques recommandations d’analystes.

Investissement Québec renfloue les coffres de Goodfood

L’intervention d’IQ survient à un moment où les finances de la société montréalaise sont sous pression.

Bourse: Toronto évolue dans le rouge à la mi-journée

Mis à jour à 12:02 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.Wall Street commence la semaine en repli.