Les ententes de principe de la construction sont entérinées

Publié le 08/07/2021 à 14:16

Les ententes de principe de la construction sont entérinées

Publié le 08/07/2021 à 14:16

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Les ententes de principe qui étaient intervenues entre l’Alliance syndicale de la construction et les associations d’entrepreneurs ont finalement été entérinées par les parties.

L’Alliance syndicale, qui regroupe les cinq organisations syndicales reconnues dans la construction, a confirmé jeudi que les membres avaient voté en faveur de ces ententes. Elle n’a toutefois pas voulu révéler le pourcentage d’acceptation.

Au moins une association patronale, l’Association de la construction du Québec, qui représente 17 700 entreprises, a aussi fait savoir que ses membres avaient entériné le tout.

Ce sont quatre conventions collectives pour 2021-2025 qui ont ainsi été conclues entre les parties, pour chaque sous-secteur de l’industrie, en plus d’un tronc commun : génie civil et voirie; résidentiel; institutionnel et commercial; de même qu’industriel.

Ces conventions collectives concernent quelque 190 000 travailleurs.

La principale question en litige portait sur le recours aux applications mobiles pour enregistrer les heures de travail par le biais du téléphone portable personnel du travailleur. Cette question n’a pas été réglée sur le fond pour l’instant. Les parties ont convenu de transmettre le dossier à un comité paritaire.

À la une

Le Québec en tête de liste de Corporate Knights

Mis à jour il y a 17 minutes | Emmanuel Martinez

Le Québec domine le palmarès des 50 meilleures entreprises socialement responsables du Canada de Corporate Knights.

Couche-Tard encaisse une perte de valeur de 56,2 M$US liée à ses actifs en Russie

Il y a 18 minutes | La Presse Canadienne

Cette perte de valeur est liée à la suspension des 38 magasins de l'entreprise en Russie.

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.