Du carburant vert sera produit à Montréal d'ici la fin de juillet

Publié le 15/07/2021 à 11:42

Du carburant vert sera produit à Montréal d'ici la fin de juillet

Publié le 15/07/2021 à 11:42

Par La Presse Canadienne

Le carburant pour avion devrait être commercialisé en 2025, soit cinq ans plus tôt qu’initialement prévu. (Photo: JP Valery pour Unsplash)

Un regroupement d’entreprises québécoises produira d’ici la fin du mois un carburant durable pour le secteur de l’aviation. Le carburant devrait être commercialisé en 2025, soit cinq ans plus tôt qu’initialement prévu.

L’usine pilote du Consortium SAF+ située dans l’est de Montréal est prête à entrer en production d’ici la fin du mois, affirme Jean Paquin, son président et directeur général, dans le cadre d’une conférence de presse virtuelle pour annoncer un partenariat avec Airbus. Dans le cadre d’une entente avec le gouvernement canadien, SAF+ devait produire une « certaine quantité de carburant » d’ici la fin août. « Ça va se faire, répond M. Paquin. On est en train de terminer les derniers préparatifs. »

L’objectif du regroupement montréalais est de produire 30 millions de litres de carburant durable en 2025. L’échéancier a été devancé. Au printemps dernier, Consortium SAF+ prévoyait plutôt une phase de précommercialisation de 3 millions de litres en 2025 pour ensuite augmenter la production à 30 millions de litres en 2030. « Après avoir effectué des analyses de marché, nous avons décidé de commencer la commercialisation dès 2025. »

Connu sous le nom de Power-to-Liquid synthetic e-fuel (PtL), le carburant durable est produit en captant le CO2 des grands émetteurs industriels, qui est par la suite synthétisé avec de l’hydrogène renouvelable. SAF+ estime que son carburant aura une empreinte carbone de 80 % inférieure à celle du carburant classique. Pour le moment, le PtL ne se substituera pas complètement au kérosène dans le réservoir des avions, mais il y sera mélangé pour en remplacer une partie.

SAF+ regroupe entre autres Air Transat, Hydro-Québec, l’Aéroport de Montréal, la Polytechnique Montréal et Aéro Montréal.

À la une

Trois stratégies pour rendre son commerce plus attrayant

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Voici trois commerces qui ont élaborer de nouvelles stratégies pour se démarquer.

La main-d'oeuvre reste un défi pour les détaillants

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Plus d'un poste vacant sur dix au Québec se trouve dans le secteur du commerce de détail.

Des clients avides de rabais

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Les détaillants doivent s'ajuster aux nouvelles attentes des consommateurs.