CIMA+ continue de grandir


Édition du 15 Juin 2022

CIMA+ continue de grandir


Édition du 15 Juin 2022

François Plourde (Photo: courtoisie)

INGÉNIEURS. François Plourde quittera bientôt son poste de PDG, après huit ans à la barre de CIMA+. Il se dit fier d’avoir contribué à l’essor de la firme et à la réorganisation de sa gouvernance et de son statut. « Nous sommes passés d’une société en nom collectif à une firme incorporée, ce qui nous a permis d’accélérer notre croissance en procédant à des acquisitions », rappelle-t-il. 

L’entreprise a aussi résisté aux sirènes de la consolidation, à une époque ou Tecsult, BPR, Dessau et Groupe S. M., entre autres, ont toutes été avalées par des concurrents étrangers ou par des fonds d’investissement. 

Entre 2014 et 2022, le nombre d’employés de CIMA+ a doublé. Il devrait approcher les 3000 à la fin de l’année, dont plus de 1900 au Québec. L’Ontario et l’Ouest canadien représentent désormais environ 30 % du chiffre d’affaires de la firme, qui a atteint un sommet cette année à 400 millions de dollars.

En mars 2021, CIMA+ a mis la main sur Groupe-conseil TDA, une firme de Baie-Comeau. En mai, elle a poursuivi ses emplettes avec Bowfin Environmental Consulting, une société ontarienne spécialisée dans les solutions destinées aux environnements terrestres et aquatiques. En novembre, c’est Bogdonov Pao Associates qui s’est jointe à elle. Cette entreprise de Colombie-Britannique est active, entre autres, dans le bâtiment, les infrastructures, le transport et l’énergie.

« C’est important pour nous de continuer de croître pour accéder à de grands projets, explique François Plourde. Nous voulons aussi poursuivre notre expansion canadienne, et nouer des partenariats avec des firmes qui exercent déjà dans ces territoires constitue une manière efficace d’y parvenir. »

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.