La longue quête du financement


Édition du 21 Avril 2018

rianne Phosphate faisait face à un dilemme. Pour convaincre les institutions financières du bien-fondé de son projet minier du Lac-à-Paul, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, l'entreprise minière devait leur fournir une liste de clients. Les clients potentiels, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Arianne Phosphate reçoit un financement additionnel du gouvernement du Québec

03/04/2018 | Les Affaires PRO

Arianne Phosphate qui développe le projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du ...

Arianne Phosphate mise sur le transport maritime

Dans sa plus récente mise à jour du projet Lac à Paul dans la région du Saguenay - ...

À la une

Vague d'augmentation des dividendes et de rachats d'actions attendus

Mis à jour il y a 4 minutes | La Presse Canadienne

Les banques ont bien performé malgré la COVID-19.

Hydro-Québec préfère encore snober l’industrie du bitcoin

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Ces trois dernières années, Hydro-Québec s'est rendue indésirable pour l'écosystème du bitcoin.

La Banque du Canada doit faire plus pour aider les peuples autochtones, dit Macklem

Il y a 33 minutes | La Presse Canadienne

La Banque du Canada a pour mandat de promouvoir le bien-être économique et financier de tous au Canada,