La longue quête du financement


Édition du 21 Avril 2018

rianne Phosphate faisait face à un dilemme. Pour convaincre les institutions financières du bien-fondé de son projet minier du Lac-à-Paul, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, l'entreprise minière devait leur fournir une liste de clients. Les clients potentiels, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Arianne Phosphate reçoit un financement additionnel du gouvernement du Québec

03/04/2018 | Les Affaires PRO

Arianne Phosphate qui développe le projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du ...

Arianne Phosphate mise sur le transport maritime

Dans sa plus récente mise à jour du projet Lac à Paul dans la région du Saguenay - ...

À la une

Petit guide de survie au «bad buzz»

20/02/2020 | Catherine Charron

Lorsqu’une soirée entre amis entache votre image de marque sur les réseaux sociaux, voici comment éponger les dégâts.

Victoria's Secret quitte la Bourse

20/02/2020 | AFP

Le nouvel actionnaire majoritaire est le fonds Sycamore, qui a déboursé 525M$ en échange de 55% du capital.

Encore des changements chez Nemaska Lithium: le président quitte

Guy Bourassa n’est plus aux commandes de l’entreprise à l’abri de ses créanciers depuis presque deux mois.