Quelques conseils pour rendre ses événements écoresponsables

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Février 2020

Quelques conseils pour rendre ses événements écoresponsables

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Février 2020

Des personnes assises applaudissent

(Image : 123RF)

INDUSTRIE ÉVÉNEMENTIELLE.

1. Compenser son impact par l'achat de crédits carbone

« Quand on ne peut pas éviter les déplacements en avion, la compensation carbone reste une bonne option », assure Maud Lamarche. De nombreux calculateurs de GES en ligne existent et, selon Sara Courcelles, le prix d'un crédit carbone varie de 25 $ à 70 $.

2. Proposer de la cuisine végétarienne et locale

« Réduire la consommation de viande rouge a un impact écologique énorme, souligne Mme Lamarche. On voit souvent des repas avec une option végétarienne ; pourquoi ne pas faire l'inverse et proposer de la viande en option ? » Elle suggère de voir cette action « comme une innovation et non comme une contrainte », surtout que les traiteurs végétariens se montrent de plus en plus créatifs. « Sans oublier l'approvisionnement local », renchérit Mme Courcelles.

Événement 20 février 2020

3. Fournir des verres consignés

L'entreprise Ecocup Québec propose des verres réutilisables aux couleurs d'un événement, qui peuvent être consignés. « Attention à ne pas changer le design tous les ans, ce qui obligerait à en recommander de nouveaux », prévient Mme Lamarche.

4. Abolir les cadeaux et autres brochures

« À la base, donner un cadeau, même zéro déchet, ce n'est pas écoresponsable, rappelle Mme Lamarche. Les brochures et dépliants vont aussi être assimilés à du gaspillage par les participants. » Elle suggère de trouver d'autres façons plus créatives de promouvoir sa marque, « par l'expérience, notamment ».

Sur le même sujet

La voie écoresponsable est désormais un passage obligé

Édition du 12 Février 2020 | Kévin Deniau

INDUSTRIE ÉVÉNEMENTIELLE. Dix mille tonnes de gaz à effet de serre (GES) et treize mille tonnes de déchets pour l'ind...

Les grandes tendances qui marqueront 2020

Édition du 12 Février 2020 | Kévin Deniau

INDUSTRIE ÉVÉNEMENTIELLE. L'écoresponsabilité n'est pas la seule tendance à prendre de l'importance en 2020

À la une

Le projet de loi 96 bien accueilli par l'opposition et Ottawa

La nouvelle pièce législative vise à encadrer l’usage du français chez les entreprises de 25 à 49 employés notamment.

Le gouvernement Legault parraine une réforme de la loi 101

Mis à jour à 16:24 | La Presse Canadienne

La nouvelle loi 101 sera appliquée aux entreprises de 25 à 49 employés.

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

10/04/2021 | François Normand

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»