Mobilisation pour attirer les jeunes travailleurs

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Mobilisation pour attirer les jeunes travailleurs

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Mieux faire connaître l'industrie

Un comité école-entreprise qui vise à redorer le blason de l'industrie a été mis sur pied en juillet 2011. Il est composé de représentants du Cégep de Victoriaville, de l'École nationale du meuble et de l'ébénisterie, d'Emploi-Québec, et des entreprises Renova, Vic mobilier de magasins, Découpage Axis, Boisdaction et Cuisiboutique.

«Ce n'est pas seulement parce que les jeunes pensent qu'il n'y a pas d'emplois dans le secteur du meuble en bois ou de l'ébénisterie, c'est aussi parce qu'ils en ont une image vieillotte, souligne Mario Beaulieu. Ils s'imaginent que c'est seulement du travail en série, ou qu'ils vont pousser une planche de bois sur une scie.» Le comité souhaite changer cette perception.

Martin Corriveau déplore quant à lui le fait que les jeunes connaissent trop peu les réalisations des entreprises du Centre-du-Québec.

L'exemple qui lui vient en tête est celui d'Expo-Rénovation, une entreprise de Princeville qui a beaucoup contribué à la construction du nouveau vestiaire des Canadiens de Montréal. Expo-Rénovations a réalisé les bancs des joueurs, les panneaux muraux, les retombées de plafond, les comptoirs et les placards en bois et en produit stratifié.

Cliquez ici pour consulter le dossier Industrie du meuble     

À la une

Nombre record de femmes élues à l'Assemblée nationale

Des 125 députés qui composeront la nouvelle Assemblée nationale du Québec, on en comptera désormais 58 de sexe féminin.

ESG: le facteur E a-t-il encore sa place?

BLOGUE INVITÉ. Le facteur E est sûrement celui qui possède la plus grande notoriété de la triade.

Nouveau revirement d'Elon Musk, qui propose à nouveau de racheter Twitter

13:34 | AFP

La cotation de l’action Twitter a été suspendue mardi à la Bourse de New York «en attendant des informations».