Huppé a placé le design au coeur de la culture d'entreprise

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Huppé a placé le design au coeur de la culture d'entreprise

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

La collaboration entre le designer Joël Dupras, à gauche, et le service d’ingénierie est un maillon essentiel de la réussite, assurent Julie St-Arnaud et Jean-François Nolin, de Huppé. [Photo: Olivier Croteau]

Par passion autant que par stratégie, Huppé a mis le cap sur le design et le haut de gamme. La décision a permis à l'entreprise de ne pas perdre trop de plumes pendant la crise immobilière américaine, et elle est dans une bonne position pour profiter de la relance.

Cliquez ici pour consulter le dossier Industrie du meuble     

En 2010, Jean-François Nolin rachète le fabricant de meubles Huppé, de Victoriaville, fondé en 1967. Dès le départ, il souhaite créer des meubles haut de gamme, en misant sur le design. Il engage le designer Joël Dupras en 2011, et crée la gamme UP par Huppé, qui se veut une solution de rechange aux importations européennes.

«L'avantage que nous avons sur les fabricants européens, c'est que nous sommes en Amérique du Nord, ce qui réduit nos frais de transport et nos délais de livraison», explique la directrice générale et marketing, Julie St-Arnaud.

Bien sûr, il y a une stratégie derrière ce choix. L'entreprise pourrait difficilement concurrencer les fabricants chinois dans le bas de gamme. Mais c'est aussi une décision de coeur. «Nous avons une passion pour le design et nous souhaitons que cela se reflète dans nos meubles», poursuit la directrice générale. L'entreprise compte 35 employés, auxquels s'ajoutent les 40 personnes qui travaillent pour quatre fournisseurs, dont la production est presque exclusivement réservée à Huppé.

Cliquez ici pour consulter le dossier Industrie du meuble     

À la une

Bourse: des prises de profits coupent l'élan de Wall Street qui termine en ordre dispersé

Mis à jour à 17:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Metro, Stella-Jones et CAE

Que faire avec les titres de Metro, Stella-Jones et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

16:30 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.