Artopex: de nombreuses innovations et une nouvelle salle de montre à Montréal

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Artopex: de nombreuses innovations et une nouvelle salle de montre à Montréal

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Nouveau concept de cloison amovible

Parmi les innovations, l'entreprise a par exemple fait disparaître les clés de ses bureaux - trop souvent perdues ! - pour les remplacer par des serrures électroniques conçues par ses ingénieurs. La dernière innovation, créée l'année dernière, amorce un virage vers la diversification de ses produits. Artopex a travaillé durant un an et demi sur un concept de cloison amovible, commercialisé depuis peu. Il permet, dans des aires ouvertes, de créer des zones fermées pour certains bureaux. Autre avantage : «Le client pourra repartir avec sa cloison lorsqu'il quittera ses locaux pour emménager dans d'autres bureaux», dit Daniel Pelletier, président d'Artopex.

Cette innovation va dans le sens de ce que l'entreprise cherche à proposer depuis sa création en 1980 : «Offrir sous le même toit tous les produits nécessaires à l'aménagement d'une zone de bureau, alors que les fabricants se spécialisent généralement dans l'un ou l'autre de ces éléments», précise M. Pelletier.

Réduire les délais de livraison

L'entreprise a été touchée par la crise qui a frappé l'industrie du meuble. Elle a répondu au défi posé par la concurrence asiatique par des investissements technologiques qui lui ont permis «d'avoir de courts délais de livraison et une grande flexibilité permettant une personnalisation des produits», précise M. Pelletier.

En 2012, Artopex a rassemblé l'ensemble de la production de chaises et fauteuils dans son usine de Sherbrooke, alors que les chaises étaient fabriquées à Laval. «Cela nous a permis de doubler notre capacité de production et de réduire nos coûts. Nous avons baissé nos cycles de fabrication de huit à six jours», se réjouit le président. L'année suivante, l'entreprise a mis en place un site Web transactionnel par l'intermédiaire duquel les distributeurs peuvent passer des commandes et en faire le suivi. «Cela a permis de réduire encore les délais de livraison», poursuit Daniel Pelletier.

Dans les prochains mois, Artopex veillera à consolider et à faire croître ses marchés actuels, le Canada (40 %) et les États-Unis (60 %).

Artopex est membre du Club Platine des 50 entreprises les mieux gérées du Canada et lauréate du concours durant six années consécutives. Elle emploie plus de 400 personnes.

Cliquez ici pour consulter le dossier Industrie du meuble     

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

12:09 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.